3 conseils pour améliorer son sprint en vélo de route

Si je devais vous transmettre mon expérience de jeunesse du monde du cyclisme, je choisirais deux images: la première, sans aucun doute, serait une photo de Pantani le Pirate debout sur les pédales, et la deuxième serait une photo du roi du sprint, Mario Cipollini.

Pour moi, le sprint représente le pouvoir et le bonheur poussés aux limites de la force humaine.  D´ailleurs, un sprint efficace demande beaucoup de puissance, qui se transfert par le vélo et qui conduit à atteindre des vitesses très importantes.  C´est pour cela que les cyclistes, surtout les sprinters de courses, font plus de levée de poids que tous les autres types de cyclistes (leur condition physique le montre), mais ils réalisent aussi des entraînements spécifiques pour transformer leur force en puissance et ainsi, garantir une accélération importante.

Le sprint peut se déclencher de plusieurs façons et l´entrainement est très différent selon la discipline de cyclisme. Gagner un sprint dans un groupe à la fin d´une Classique de 250 km est très différent des sprints courts et puissants, qui sont nécessaires pour gagner, par exemple, une victoire sur la piste.  Les pistards, comme Robert Förstemann, sont très musclés, tandis que les cyclistes, comme Mark Cavendish sont moins robustes et très fins, car ils doivent avoir la résistance nécessaire pour parcourir la distance de l´étape avant de tout donner dans le sprint final.

Les vrais cyclistes sont génétiquement dotés d´un type de fibres musculaires qui permettent un pédalage rapide et explosif, mais même le grimpeur le plus mince peut tirer profit de l’ entrainement pour améliorer le sprint.  Vous entrainer comme coureur cycliste, même si vous ne l´êtes pas, vous aidera à améliorer le rythme du pédalage, la puissance et même le V02max.

Dans ce post, nous vous présentons trois entrainements habituels très utiles pour vous améliorer. Il doivent se faire après un bon échauffement et terminer par quelques minutes d´étirement.

sprint

1. Sprint arrêté

Aide à développer la puissance explosive à partir d´une faible vitesse, génial pour la montée.

  1. Mettez la relation la plus longue de la vitesse et suivez lentement jusqu´à ce que vous soyez presque immobile.
  2. Mettez-vous debout sur les pédales et accélérez au maximum de votre puissance pendant 20 secondes.
  3. Asseyez-vous et associez-le à une relation agile pendant 5 minutes.  
  4. Répétez jusqu´à 8 fois.

2. Sprint lancé

Cet exercice vous aidera à améliorer la vitesse de vos jambes, ce qui vous permettra de prendre de l´avance sur vos adversaires.

  1. Trouvez un chemin de descente et accélérez; quand vous arrivez à la fin de la descente, changez de vitesse et augmentez le rythme pour accélérer.
  2. Maintenez la vitesse et le rythme pendant environ 200 mètres.  
  3. Répétez jusqu´à 8 ou 10 fois.

(L´idéal pour cet exercice serait un pas élevé avec une descente de 150 mètres ,et un trait dans la plaine de 200 mètres)

sprint

3. 30 + 30

Un seul sprint n´est pas suffisant dans les compétitions; on analysera maintenant comment s´entrainer pour effectuer de nombreux sprints, un après l´autre.  

  1. Faites un sprint au maximum de votre puissance pendant 30 secondes et récupérez le pédalage facilement pendant 30 secondes (répétez 5 fois).
  2. Récupérez pendant 5 minutes.
  3. Répétez l´exercice 5 fois.

C´est plus clair maintenant ? Trouvez tout ce qu´il vous faut pour votre vélo de route sur Deporvillage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *