5 conseils pour courir sur la neige

Jusqu’à il y a quelques années, courir ou voir quelqu’un courir dans la neige était un peu bizarre. En plus d’être étonnés, je suis sûr que l’on a aussi pensé qu’il était fou. Heureusement, le monde change, et ce qui paraissait autrefois fou, est maintenant presque normal.                                                     

On trouve souvent des coureurs en tenue technique faisant leur séance quotidienne sur la place d’une station de ski. Parfois, vous rencontrez même ceux qui viennent de finir de skier et qui se changent pour parcourir quelques kilomètres. Mais ce n’est pas tout. Il y a des gens (comme moi) qui adorent profiter de la course quand il neige.

Que vous soyez un coureur de ville ou un coureur de montagne, voici quelques conseils pour courir lorsqu’il neige.

1 . LA CHAUSSURE

Les chaussures que vous portez normalement pour courir dans la ville ne sont pas adéquates. Portez des chaussures qui ont plus d’adhérence, une semelle en asphalte souple n’est donc pas recommandée.

En général, les chaussures de trail running peuvent être efficaces, surtout si la neige est molle. Si vous pensez passer beaucoup de temps dans les montagnes ou surtout dans les régions enneigées, il est conseillé d’acheter des crampons pour attacher les chaussures (surtout sur les routes gelées !).

De plus, il y a des chaussures de course d’hiver qui couvrent la cheville et empêchent la neige de pénétrer dans la chaussure.

2. VÊTEMENTS

Il vaut mieux regarder la température que l’était du terrain (la neige dans ce cas). Il y a peut-être de la neige, mais il peut faire aussi chaud que froid. Notre article sur la façon de s’habiller en hiver peut vous aider.

3. LA TECHNIQUE                                                                                                                                       

Tout d’abord, des petits pas : cela vous aidera à garder vos pieds en dessous de votre centre de gravité. Cela réduit le risque de chute, de glissement ou d’étirement des muscles.

Rappelez-vous que vous utiliserez beaucoup plus de muscles que pendant la course sur le bitume surtout pour trouver l’équilibre parfait.

4. LE SOL         

Attention : toutes les neiges ne sont pas identiques. Même en ville, essayez toujours de courir sur de la neige molle et propre, afin que la chaussure ait plus d’adhérence.

Sur un trottoir sur lequel trop de gens ont marché ou sur une route où l’épandeur de sel est passé, la neige sera écrasée. Le concassage génère de l’eau, qui se transforme en glace dans le froid. Le risque de glisser augmente considérablement. Faites attention !

5. PERFORMANCE

La performance sur neige n’a pas d’importance ! La vérité c’est que si vous courez sur la neige, il est plus important de profiter du silence autour de vous, de vous sentir comme un enfant et d’oublier tout le reste.

Retrouvez tous les produits de running sur Deporvillage

Stefano Francescutti

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *