5 conseils pour réussir une ascension en vélo de route


Savoir comment faire face à une longue montée est essentiel pour tout cycliste. Si vous êtes amateur, randonneur, voyageur ou simplement un passionné des longues routes sur la selle, vous ne pouvez pas sous-estimer cet aspect difficile et spectaculaire à la fois : l´ascension.

C´est ce que moi je préfère.  C´est peut-être parce que quand on monte, on est entouré d´arbres et de montagnes ; ou parce que généralement les rues deviennent plus petites et les voitures commencent à disparaître, créant ainsi une ambiance plus intimiste ; ou pour le silence, les vues en hauteur et l´air pur.  Ce sont toutes ces raisons réunies, ou peut-être est-ce seulement du masochisme qui font que ce sont les ascensions que je savoure le plus.

Dans ce post, mon principal objectif est de vous donner quelques conseils sur la manière d´arriver au sommet un sourire aux lèvres.

1 – Restez assis et trouvez votre rythme

Spécialement dans les ascensions les plus longues, essayez de rester assis et de pédaler à un rythme plus soutenu, environ 90 coups de pédales par minute.  Cela vous aidera à conserver la douceur de vos jambes et à utiliser votre capacité aérobique plutôt que votre force, ce qui se révèle être plus efficace. Une autre astuce est que de temps en temps vous bougiez légèrement vers l´avant et vers l´arrière sur la selle pour changer un peu de position : cela marche très bien pour éviter des douleurs gênantes au dos.

Mais…qu´est-ce que je fais quand le chemin monte tout à coup ?

2 – Mettez-vous debout sur les pédales de temps en temps

Surtout dans les virages serrés, mettez votre poids vers l´avant et mettez-vous debout sur les pédales pour réduire la puissance.  Et surtout, rappelez-vous de vous lever de la selle de temps en temps pour étirer le dos et tous les muscles (par exemple, je le fais 15 secondes debout toutes les 5 minutes assis)

3 – N´oubliez pas des vêtements chauds

Même si l´effort pour arriver en haut vous garde au chaud, la température corporelle diminue dès que vous commencez à descendre.  Vous devriez emporter toujours avec vous des éléments essentiels : gants, jambières, manchettes et coupe-vent.

4 – Choisissez la position correcte  

Pousser les 53/39 est très courageux et nous donne l´impression d´être un surhomme, mais il ne faut pas avoir honte de monter un 50/34 compact pour les chemins les plus difficiles et les montées escarpées.  C´est la même chose avec la cassette : on peut utiliser sans problème un 28 ou même un 30. Nos muscles se fatiguent moins, à la même vitesse, en pédalant à un rythme plus élevé.

5- Mangez

La clé pour garder vos niveaux d´énergie pour affronter des montées longues et difficiles est de manger et de boire peu, mais souvent :  60 g de glucides toutes les heures devraient être suffisants. Mangez des aliments solides et avec un faible indice glycémique si la montée est longue, mais surtout si l’arrivée en haut n´est pas la fin du trajet (c´est à dire, s´il vous reste d´autres montées avant la bière de la victoire).

C´est plus clair maintenant ?   Vous pouvez trouver tous les articles pour votre vélo de route sur Deporvillage.

Stefano Francescutti

Summary
5 conseils pour réussir une ascension en vélo de route
Article Name
5 conseils pour réussir une ascension en vélo de route
Description
Savoir comment faire face à une longue montée est essentiel pour tout cycliste.
Author
Publisher Name
Deporvillage Magazine
Publisher Logo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here