COMBIEN PEUT-ON BOIRE À VÉLO ? FAITES LE TEST DE LA SUEUR !

Combien faut-il boire lors d’une sortie à vélo ? Qui sait ?

Chacun a sa propre idée, chacun se comporte comme il le sent, mais très souvent des erreurs très courantes sont commises. Souvent, la plus grande erreur que nous faisons est de boire quand nous en ressentons le besoin. Mais il est trop tard.

Oui, parce que lorsque nous avons soif et la bouche sèche, notre corps est déjà en déficit et, pour une performance sportive correcte, nous devons veiller à avoir toujours un niveau d’eau équilibré dans notre corps. Cela s’applique également à la nourriture, mais c’est encore plus important pour l’eau. Comme on dit, « on meurt de soif, pas de faim ».

Une fois que vous avez appris cela, la question se pose : quelle quantité dois-je boire ? Et quand ?

LE TEST DE LA SUEUR

La quantité de liquides que vous devez consommer en pédalant varie d’une personne à l’autre, en fonction de la quantité de sueur. Pour aider à quantifier la quantité à boire, nous recommandons de faire le « test de la sueur ».

Qu’est-ce que c’est ?

– Pesez-vous tout nu avant de partir.

– Pédaler pendant 60 minutes sans rien boire

– Une fois de retour chez vous, déshabillez-vous, séchez-vous et pesez-vous à nouveau

– Soustrayez le poids après l’entraînement du poids avant l’entraînement. La différence sera égale à la quantité de liquide perdue en millimètres.

Un exemple : si après l’entraînement vous pesez 1 kg de moins, cela signifie que vous avez perdu 1 litre d’eau. Vous saurez ainsi que vous devez boire environ 1 litre d’eau par heure, de préférence réparti de manière égale sur la période de 60 minutes, ce qui signifie environ 250 ml tous les quarts d’heure. Pour le rendre plus précis, vous pouvez le tester plusieurs fois afin de déterminer la perte d’eau moyenne de votre corps.

Tous les produits de cyclisme sont disponibles sur Deporvillage

Stefano Francescutti

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *