Comment choisir ses chaussures de running : 3 éléments à prendre en compte

Saviez-vous que chaque chaussure de running est conçue pour répondre à des besoins différents ? Vous le saviez certainement. Ce qui devient plus compliqué, c’est de connaître les caractéristiques spécifiques dont vos chaussures ont besoin pour vous correspondre, et de choisir les chaussures adaptées.

C’est pourquoi nous voulons vous faciliter la tâche avec cet article. Grâce à Toni Bravo, spécialiste technique chez Deporvillage, nous vous expliquons les 3 éléments clés à prendre en compte pour choisir les chaussures de running idéales. 

1. L’amortissement

Tout d’abord, l’amortissement. Il s’agit de l’aide que la chaussure intègre pour se comprimer sous l’effet du pas du coureur et se dilater ensuite, en utilisant l’énergie pour donner de l’impulsion à la foulée suivante. Le confort de course et l’efficacité en dépendront. 

En ce qui concerne l’amortissement, nous pouvons diviser les chaussures en 3 groupes principaux : 

Les chaussures avec un amortissement maximal

Ces chaussures sont normalement conçues pour les personnes pesant plus de 80 kilos, pour les athlètes qui s’entraînent plus de 4/5 jours par semaine ou pour les personnes qui souffrent d’une blessure articulaire ou musculaire et qui ont besoin d’un confort maximal. En revanche, elles sont un peu plus lourdes que d’autres, et votre rythme de course sera donc un peu plus lent.

Jetez un coup d’œil à ces chaussures avec un amortissement maximal.

Les chaussures avec un amortissement moyen

Ces chaussures sont conçues pour les personnes pesant moins de 70 kilos, pour les ceux qui débutent dans le monde du running et pour les sportifs qui recherchent une chaussure d’entraînement légèrement plus rapide sans compromettre l’amorti. 

Si c’est votre cas, ces chaussures à amortissement moyen peuvent vous intéresser.

Les chaussures volantes ou de compétition

Ces chaussures sont les plus légères de toutes. Ce sont des chaussures spécifiques pour la compétition ou pour un entraînement rapide. Elles sont conçues pour les athlètes très habitués à courir, qui recherchent une efficacité maximale dans leurs foulées, qui regardent le poids au gramme près et pour une utilisation exclusive en compétition. 

Vous devez être prudent avec ces chaussures, surtout si vous n’avez pas l’habitude de courir. C’est un type de chaussure avec très peu d’amorti pour alléger le poids. Il est donc important de prendre en compte que ce ne sont pas des chaussures pour l’entraînement quotidien car elles peuvent provoquer une blessure.

Vous avez le profil ? Alors ces chaussures de compétition ne vous laisseront pas indifférent.  

zapatillas de running

2. Le drop

Le drop est le deuxième facteur à prendre en compte. Mais, savez-vous ce que c’est ? Il s’agit de la différence de hauteur entre le talon et la partie avant ou métatarsienne de la chaussure. De cette façon, nous pouvons trouver des chaussures avec un drop de 12 mm jusqu’à des chaussures avec un drop de 0 mm.

Chaussures avec un grand drop

Un type de chaussure pour ceux qui débutent dans le monde du running. Dans ce cas, il est conseillé de choisir un drop de 6 mm minimum. De cette façon, votre talon sera protégé des chocs et vous éviterez les blessures.

Les chaussures avec beaucoup de drop comme celles-ci peuvent être les alliées qu’il vous faut.

Chaussures avec un drop faible ou nul

En revanche, si vous avez une bonne technique de course et que vous courez avec une entrée métatarsienne, vous pouvez évoluer et rechercher des chaussures avec un drop plus faible. 

De même, si vous avez l’habitude de courir et que vous souhaitez améliorer votre technique de course, il est conseillé de baisser progressivement le drop pour éviter les blessures.

Jetez un coup d’œil à ces chaussures avec un drop nul.

3. Type de pas

Si vous côtoyez le milieu du running, ou non, vous avez probablement entendu à plusieurs reprises des commentaires tels que « je suis un pronateur », « je suis un supinateur », « je suis un neutre », mais savez-vous exactement ce que cela signifie ?  Ce terme fait référence au type de pas que nous avons, et en voici les différences.

Pronateur

Il s’agit de la personne qui, en raison de sa façon de courir ou de marcher, commence sa foulée avec la partie intérieure du pied, provoquant ainsi une déformation de la chaussure et, par conséquent, un déséquilibre de toute la partie d’appui du corps. Cela peut entraîner des blessures.

Supinateur

Contrairement au premier, le supinateur est une personne qui fait tout l’inverse. La foulée a tendance à être plus appuyée vers l’extérieur du pied. Dans ces cas, les chaussures s’usent exagérément sur l’extérieur du pied.

Pas neutre

Enfin, la foulée neutre est celle de la personne qui appuie le pied avec le centre de la semelle, provoquant ainsi une usure régulière de la chaussure.

Comment connaître mon type de pas ?

Le moyen le plus simple est de prendre vos chaussures habituelles et de regarder l’usure de la semelle. 

Si vous constatez que vos chaussures sont portées principalement vers l’intérieur du pied, du talon à l’extrémité du gros orteil, votre foulée indique que vous avez besoin d’une chaussures pour pronateurs. 

pronador

Si, en revanche, vous remarquez que la chaussure est excessivement usée à l’extérieur, vous êtes un supinateur. Ainsi, vous aurez besoin de chaussures de running avec contrôle de la stabilité pour les supinateurs. 

supinador

Si vous détectez une usure régulière sur l’ensemble de la semelle, vous pouvez être certain qu’une chaussure neutre est celle qu’il vous faut. 

Il est également très important de garder à l’esprit que, si vous portez des semelles, vous devez toujours choisir une chaussure neutre, car la semelle elle-même corrige votre pas.

4. Conclusions

Choisir la chaussure de running adaptée à vos besoins peut être une tâche difficile si vous ne savez pas ce dont vous avez besoin. Du moins, jusqu’à maintenant. Amortissement, drop et type de pas. Voici les clés pour choisir les chaussures de running qui vous conviennent. Trois caractéristiques qui vous garantiront le succès à chaque foulée et vous permettront de passer à la vitesse supérieure en matière de running.

Vous voulez en savoir plus ? Retrouvez ce conseil et les autres sur notre chaîne Youtube.

Retrouvez tous les produits de running  sur Deporvillage.

Résumé
Nom de l'article
Comment choisir ses chaussures de running : 3 éléments à prendre en compte
Description
Auteur
DeporVillage
Nom de l'éditeur
DeporVillage
Logo de l'éditeur
Comment choisir ses chaussures de running : 3 éléments à prendre en compte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *