Comment laver son VTT

La boue, les résidus, la poudre et le sable sont les ennemis de notre VTT. Souvent, un nettoyeur à jet n’est pas nécessaire, il requière un nettoyage plus profond qui, en plus de faire briller notre vélo comme neuf, allonge la durée de vie de tous ses composants. C’est pour cela que, surtout après une sortie dans la boue et la poussière, on recommande de nettoyer le vélo avec des détergents et des produits spécifiques, en évitant les solvants tels que le pétrole, l’essence ou le gasoil, qui sur la durée, peuvent devenir très agressifs avec les joints et la finition des composants et du cadre. Voilà ce que l’on recommande pour un bon nettoyage.

Il faut mieux éviter les centres de lavage de voiture à pression, mais si vous ne pouvez pas l’éviter…

Après une sortie, c’est pratique d’emporter votre vélo au lavage de voitures et de le nettoyer avec un nettoyeur à jet, même si votre mécanique n’est pas tout à fait d’accord : l’eau à pression est ennemie des roulements, des parties délicates et des joints. Si vous n’avez pas d’autres alternatives, vous pouvez au moins éloigner le tuyau à plus d’un mètre pour que le jet arrive sur le vélo avec moins de puissance ; on se réfère aux systèmes de lavages avec des lances de haute pression. Si vous disposez de votre propre nettoyeur à jet, vous pouvez ajuster sa pression en la diminuant. Une autre recommandation importante est de diriger l’eau dans le sens opposé à la direction dans laquelle les barres de la fourche se déplacent, les amortis et la tige télescopique pour que les roulements ne s’usent pas trop vite, et que les unités d’amorti ne perdent pas en efficacité. Lavage à la main : kit de nettoyage

Si le vélo est très sale (surtout boueux), il est possible d’utiliser un détergent tel que le Muc Off sur le vélo et le laisser agir. Assurez-vous d’éliminer tous les résidus de boue ou de poussière, surtout si votre vélo a des parties anodisées, car avec ces sprays, ils peuvent déteindre avec le temps. Après quelques secondes, il faut rincer avec beaucoup de précaution avec une éponge et un seau d’eau (ou un nettoyeur à jet) et bien sécher le vélo pour éviter l’accumulation d’humidité qui pourrait pénétrer sur les composants et les rouiller.

Bien nettoyer la transmission : indispensable

Chaine, plateau et cassette : la transmission. Ce sont les parties qui travaillent le plus et, lorsqu’elles se salissent… Elles se salissent vraiment ! Graisse, restes d’huile, résidus de tout type… Pour éliminer cette saleté, il faut mieux éviter les produits génériques, comme le dégraissant pour la maison. Mieux vaut utiliser des produits spéciaux, des détergents en spray utiles pour éliminer la saleté incrustée. On recommande l’usage de brosses à poils durs pour le nettoyage des dents et des plateaux. Une vieille brosse à dent est parfaite pour dégraisser les dents de la couronne.

Nettoyage de la chaîne : vous ne pouvez pas l’oublier

La chaine est le composant qui travaille le plus et qui requière le plus de soins, elle mériterait un chapitre à part. Après l’avoir bien nettoyée en utilisant une brosse à poils durs (on a dit que l’on pouvait même utiliser une brosse à dent), il est nécessaire d’appliquer la quantité nécessaire de lubrifiant pour chaines. Les meilleures disponibles sur le marché sont liquides. Après l’avoir appliqué sur toute la chaine (on applique le produit en tournant les pédales vers l’arrière), il faut nettoyer les résidus avec un chiffon propre. Et pour terminer… Un lubrifiant

Pour terminer, il faut lubrifier les roulements et les parties mécaniques avec de l’huile de silicone, aussi utile pour éviter l’humidité. Il peut aussi être utilisé pour les barres de la fourche. Il faut l’appliquer sur les barres et bien les frotter avec un chiffon, pour éviter qu’avec l’excès d’huile, la poussière reste collée en rayant la peinture.

Trouvez tous les produits de nettoyage et pour l’entretien de votre VTT sur Deporvillage.

Marco Trabucchi

Summary
Comment laver son VTT
Article Name
Comment laver son VTT
Description
La boue, les résidus, la poudre et le sable sont les ennemis de notre VTT.
Author
Publisher Name
Deporvillage Magazine
Publisher Logo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here