Comment utiliser la musique pendant la course

Que vous soyez un runner, un cycliste, un nageur ou un triathlète, un des éléments clés pour vous améliorer et progresser au fil des entraînements est de trouver la cadence (foulée, pédalage ou nombre de coups de bras) adéquate et de faire en sorte que vous la contrôliez plutôt que ce ne soit elle qui vous contrôle. Nous avons déjà parlé, dans un autre post, de la manière de trouver la cadence idéale.

Celui ou celle qui souhaite améliorer sa technique et son rendement doit absolument trouver sa « propre cadence ». Par exemple, les coureurs disent que la foulée optimale est d’environ 180 pas par minute (la plupart des personnes ordinaires en font moins…).

Comme dans de nombreux domaines de notre vie, la musique peut s’avérer un grand allié ; dans notre cas, elle peut nous aider à trouver notre rythme optimal pendant l’entraînement. De nombreux athlètes écoutent sans doute de la musique en s’entraînant. Écouter de la musique qui nous plaît pendant l’activité sportive est très positif et motivant. Mais le sujet que nous traitons ici va au-delà de cet aspect ; notre but est de trouver la chanson qui, outre le fait qu’elle nous plaise, peut être associée à notre cadence optimale.

Par exemple, l’ex-recordman mondial du marathon Haile Gebrselassie a souvent utilisé la chanson Scatman (de Scatman John) pour s’imposer un rythme de cadence optimale.

Les recherches ont démontré comment la musique, lorsqu’elle est bien sélectionnée, peut réellement améliorer l’endurance de 15 %.

Dans tous les cas, tous ceux qui ne sont pas détenteurs d’un record mondial du marathon (ou qui ne veulent pas l’être) peuvent utiliser des morceaux de musique avec un rythme un peu moins rapide.

Lire aussi marathon en 5 questions

Certains entraînements peuvent se faire avec des changements de rythme pendant toute la durée de l’entraînement, avec l’objectif d’habituer les muscles du corps – et l’organisme en général – à travailler comme on le ferait en compétition, d’améliorer la puissance aérobie et d’habituer le corps à recycler le lactate. Dans ce cas, on doit réaliser un travail digne d’un DJ en préparant une playlist de chansons avec des rythmes et une durée adaptés aux changements souhaités.

Si vous suivez ce conseil, cela vous sera très utile.

Chercher les produits Running sur Deporvillage

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *