Comment choisir le VTT le plus adapté pour vous ? Dans ce post, nous vous donnerons quelques conseils. Quel vélo choisir pour commencer à faire du VTT ?

Vous voulez commencer à faire du mountain bike et vous ne savez pas quel vélo choisir ? Nous allons tenter de résoudre ces doutes auxquels font face les débutants sur les grosses roues.

Normalement, cela commence avec un jeu lancé par un ami passionné, ou en louant un VTT à la montagne. Et cela se termine avec la décision d’achat d’un moutain bike pour l’utiliser habituellement, grâce à votre première expérience qui fut un succès. Cependant, lors de l’achat, ce n’est pas si facile. Il existe de nombreux modèles de vélo sur le marché, en plus des coûts d’installation des composants. Les possibilités sont nombreuses et il est souvent difficile de choisir, puisque chaque marque propose différents modèles pour différentes spécialités (Enduro, XC, Downhill…), chacune avec ses propres particularités et coûts.

Quels sont les aspects à prendre en compte pour acheter un VTT ? Vous trouverez ci-dessous quelques conseils utiles.

VTT : manuel d’achat

Il existe des moutain bikes de caractéristiques très différentes en fonction de l’utilisation que nous allons leur donner. Les catégories basiques sont : Marathon-Cross Country (XC), All Mountain-Trail, Enduro et Freeride-DH.

Les vélos peuvent avoir un cadre rigide (hardtail) ou full (double suspension). Généralement, les hardtail sont conçus pour le Cross Country mais même pour cette modalité, il existe des vélos doublement amortis. Nous devons prendre en compte le fait que ceux-ci sont plus faciles à conduire comparé aux hardtail, même si ceux-ci sont plus lourds.

Pour la pratique du All Mountain-Trail, de l’Enduro et du Freeride-Downhill, le vélo full est le plus utilisé.

Quel vélo devons-nous choisir parmi les différentes typologies ?

On doit commencer avec une simple question : Que voulons-nous faire ? Nous devons penser à ce que nous attendons d’un vélo et sur quels chemins et quels parcours nous allons l’utiliser. Un hardtail est idéal pour les chemins de niveau facile – moyen, tandis qu’un full sera le meilleur choix si vous voulez pédaler sur des terrains difficiles (pierre, herbe, descentes pentues, petits sauts…). Surtout, si votre objectif est d’augmenter graduellement la vitesse et d’améliorer la technique.

VTT Cross Country (XC)

Vous aimez pédaler sur des routes et des collines, en suivant des parcours généralement faciles et jamais trop exigeants ? Vous cherchez un vélo rapide et léger à la fois pour faire de longs parcours ? Dans ce cas, votre vélo idéal est un Cross Country – Marathon. Un font pourrait aussi être une bonne idée (plus économique, idéal pour les budgets réduits), mais prenez en compte qu’il pèsera toujours plus, même si il a un double amorti. De plus, la Cross Country – Marathon est plus confortable et vous permettra de gagner plus de confiance, même si le coût est plus élevé. La largeur de la fourche se trouve entre 80 et 120mm, et le format des roues est généralement de 29 pouces (même s’il existe des versions de 27,5″).

Budget : à partir de 500€.

VTT Trail-All Mountain

Vous voulez conduire rapidement, faire beaucoup de kilomètres en montée, et être capable d’affronter n’importe quel parcours en tout sécurité, même sur des sentiers techniques et des descentes compliquées ? Votre meilleure option est une Trail bike ou All-mountain, un vélo avec un double amorti, de 27,5 à 29 pouces, avec une longueur de fourche comprise entre 120mm et 150mm. Ce type de vélo est multifonctionnel puisqu’il s’adapte bien à n’importe quelle situation : des parcours alpins aux parcours courts que vous réalisez dans les rues de votre village ou en ville.

Budget : à partir de 1.500€.

VTT Enduro

Cette typologie se trouve à mi-chemin entre le DH et le Cross Country. Si vous aimez pédaler en montée mais que ce qui vous amuse le plus ce sont les sentiers en descente, votre vélo est un Enduro : avec un double amorti, très robuste et avec une fourche entre 150 et 170mm de longueur. Les roues sont de 27,5 pouces, même s’il en existe aussi de 29″ qui sont moins utilisées. Ce type de vélo est conçu pour les compétitions, mais au cours des dernières années, il a énormément de succès parmi leurs fans en raison de sa versatilité.

Budget : à partir de 200€.

VTT Downhill-Freeride

Vous souhaitez tester l’adrénaline du Downhill ? Vous adorez les sauts ? Si c’est votre cas, le vélo de DH a été conçu pour vous. Ce sont les F1 des VTT, conçues exclusivement pour les descentes, avec une longueur généreuse comprise entre 180 (Freeride) et 220mm.  En raison de leur design, ils sont beaucoup plus lourds, et inutilisables en montée. C’est pour cela que leur utilisation est limitée au bike park, où l’on peut suivre les parcours adéquats.

Budget : à partir de 2 000€.

Diamètre des roues : 27.5 ou 29

En tenant compte du fait que les roues de 26 pouces sont pratiquement en dehors du marché, les options qu’il nous reste pour faire du Cross-Country, du Trail-All Mountain ou de l’Enduro sont 27,5″ et 29″. La première option garantie une conduite plus fluide et une réponse rapide du guidon, tandis que la seconde offre une meilleure continuité de pédalage et une moindre perception de la dureté du terrain sur lequel nous nous trouvons. Aujourd’hui, presque tous les produits sont orientés au standard de 29 pouces pour les VTT Cross-Country, et au 27,5 pouces (650b) pour l’Enduro et le Downhill.

Meilleur mountain bike : relation qualité – prix

Comme dans la majorité des cas, il n’existe pas qu’une seule option. Tout dépend du budget dont vous disposez, en tenant compte d’une norme basique : en descente, plus long est le parcours, plus grande est la diversion. C’est à dire, plus la largeur des suspensions est élevée, meilleur sera le confort pendant le parcours. Cela rendra aussi le vélo plus lourd, et cela créera plus de difficulté pour pédaler en montée.

Un cadre amorti (un full) peut apporter de la sécurité, du confort et un meilleur maniement pendant les grandes vitesses ou sur les trajets très techniques. Si, au contraire, vous voulez seulement faire des descentes en montagne et des montées en télésiège ou en télécabine, vous pouvez choisir un vélo de 170 mm ou plus. Si vous pédalez aussi sur des collines pas très compliquées, il vaut mieux en acheter un d’une longueur entre 80 et 120mm ; même s’il pèse moins lourd, ils ont plus de valeur d’un point de vue technique.

Fondamentalement, le prix d’un bon vélo de Cross-Country avec suspension avant et cadre en aluminium (celui en carbone est plus léger mais il coûte plus cher), oscille entre 500-600€ (modèles entry level) jusqu’au 2.000€ ou plus (vélos de double amorti avec composants top). Un modèle Trail-All Mountain coûte 1.500€ (les plus économiques) et peut atteindre les 7.000€ sur les modèles haut de gamme. Les vélos Enduro sont les plus chers en raison de leur robustesse, avec des prix supérieurs à 2.000€. D’un autre côté, il faut avoir à l’esprit que les vélos conçus pour les descentes sont très résistants et doivent être soumis à des révisions régulières par des mécaniciens spécialisés en roulements, suspensions, transmissions, etc. C’est aussi le cas des vélos Downhill-Freeride.

Quelle marque de VTT devons-nous choisir ?

Il n’existe jamais une meilleure marque que les autres. Ou plutôt, une marque prestigieuse sera plus attractive sur le marché mais la valeur du VTT sur le marché d’occasion baissera moins comparé à d’autres moins connus.

Mais même dans ce cas, le prix est élevé.

Marco Trabucchi

Trouvez tout l’équipement pour votre VTT sur Deporvillage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *