Courir en hiver: quels vêtements porter ?

Cela peut paraître banal, mais je parle souvent à des gens qui parcourent jusqu’à 1 000 km par année et qui ne savent pas comment s’habiller selon les saisons.

Je vais essayer d’analyser un peu les variables et donner quelques conseils pratiques.

RÈGLE 1 – LE THERMOMÈTRE

Tout d’abord, il faut apprendre à regarder le thermomètre. Faire confiance au destin ou aux sensations n’est pas bon. Un jour peut être plus chaud qu’un autre, courir le jour est différent de la nuit, etc.

Le thermomètre doit devenir votre meilleur ami. En consultant les applications météorologiques, il est très facile de savoir quelle sera la température à certaines heures ou certains jours et de s’adapter à ces informations.

RÈGLE 2 – AJOUTER 10º

Sachez que la température perçue sera (minimum) 10 degrés plus élevée que la température réelle. Cela signifie que s’il fait réellement 5 degrés, en courant, vous aurez l’impression qu’il en fait 15.

RÈGLE 3 – PAS DE CONDITIONS MÉTÉOROLOGIQUES DÉFAVORABLES

…. mais il y a des hommes et des femmes mal équipés.

C’est un commentaire qui s’applique plus ou moins à toutes les activités sportives.

RÈGLE 4 – PLUS VOUS IREZ VITE, PLUS VOUS AUREZ CHAUD.

Avez-vous déjà vu le marathon de New York à la télé ? Vous vous êtes probablement demandé comment les athlètes peuvent courir en chemise sans manches et en short malgré les quelques degrés au-dessus de zéro… c’est simple : plus vous allez vite, plus vous aurez chaud. Plus votre rythme cardiaque est rapide, plus votre température corporelle sera élevée.

RÈGLE 5 – GARDER LA TÊTE ET LES MAINS AU CHAUD

La tête et les mains sont les deux parties les plus importantes du corps que vous devez garder au chaud. Il est intéressant de noter qu’il n’y a pas de problème majeur à garder les pieds au chaud parce que le contact avec la chaussure accélère la circulation dans les pieds et cela augmente la température dans cette zone. (Cela ne se produit pas en vélo, par exemple). Ainsi, en hiver, vous pouvez courir sans chaussettes, mais avec des gants et un bonnet.

VOS VÊTEMENTS EN FONCTION DE LA TEMPÉRATURE :

Sur ce point, je vais essayer de faire un petit schéma des températures.

Température entre -10°C et 0°C

Les pantalons longs sont indispensables, de même qu’au moins deux couches de vêtements techniques sur les sous-vêtements, tous à manches longues.                                                                  Selon qu’il y a de la neige ou de la pluie, ajoutez une couche extérieure. Dans ces conditions, les gants, le capuchon et surtout le tour de cou sont indispensables. Le tour de cou doit être placé devant la bouche et utilisé comme filtre pour augmenter la température de l’air respiré en atténuant « l’effet glace » de l’air inhalé.

Température entre 0°C et 5°C

Les pantalons longs sont toujours une nécessité. Pour la partie supérieure, vous devez vous habiller comme dans le cas précédent, mais vous pouvez aussi porter deux couches avec des manches courtes. Tête, mains et bouche, toujours bien couvertes.

Température entre 5°C et 10°C

Le pantalon peut être modèle corsaire, surtout s’il fait beau. Les sous-vêtements techniques en contact avec la peau peuvent être à manches courtes.                                                                             Des gants oui et pour la tête un bandeau.

Température supérieure à 10 ° C

Le port du short offre un sentiment de liberté. Pour couvrir la partie supérieure du corps, des sous-vêtements à manches courtes et un maillot de protection. Un gilet peut parfois être suffisant.

Sans bonnet et sans tour de cou, puisqu’il faut garder à l’esprit que l’on a l’impression qu’il fait 20°…

Température supérieure à 15 ° C

C’est comme s’il faisait 25° …. Vous feriez donc mieux de porter un short et une chemise à manches courtes. Pour vous motiver, regardez aussi le champion Krupitcka, « the runner in winter« 

AUTRES CONSIDÉRATIONS

Vent : la température perçue diminue et il est nécessaire de se protéger avec une veste coupe-vent, même sans manches.

Pluie : il vaut mieux se couvrir les yeux, avant toute chose, avec une visière. La peau est imperméable, elle ne nécessite pas beaucoup de soins… au contraire, moins on la couvre, moins on y met d’eau. Les vêtements absorbent l’eau et c’est pourquoi lorsque nous nous arrêtons, nous avons encore plus froid.

Neige : tout d’abord, faites attention à ne pas tomber. Le port de chaussures appropriées est très important. Essayez de courir sur de la neige fraîche parce qu’elle amortie et elle ne glisse pas.

Pour acheter les meilleurs produits de course à pied, visitez Deporvillage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *