Comment choisir la bonne selle

L’un des principaux points de contact entre le cycliste et le vélo est la selle. Un soutien approprié des os ischia, ainsi que des pédales et la zone ulnaire de la main, sont des facteurs importants qui sont devenus l’objet d’une grande étude de recherche biomécaniques.

Au cours des dernières années, le monde du vélo a connu une révolution, tant pour les hommes que pour les femmes. Les innovations technologiques ont apporté de nouvelles solutions, par exemple pour les selles. De cette manière, de nouveaux outils ont été introduits pour détecter les mesures anthropométriques permettant de trouver la bonne selle pour chaque cycliste.

En général, les systèmes servant à choisir la bonne selle commencent tous par mesurer la distance entre les os de l’ischion. C’est la fin du bassin, où tout le poids du corps est supporté pendant que nous sommes assis, soit sur une chaise ou sur la selle de vélo.

La distance entre ces deux os est différente chez chacun de nous, et c’est ce qui détermine la largeur de la selle que nous devons choisir. Nous devons prendre soin des zones molles de notre corps afin qu’elles ne souffrent pas d’écrasement excessif.

Pour cet article, nous n’avons pas séparé l’information par sexe. Bien que nous allions aborder ici le sujet de manière générale, nous devons considérer les différences anatomiques entre les deux et savoir que les selles sont différentes pour hommes et femmes.

Idmatch BikeLab

Selle Italia a développé un système de guidage hautement technologique et facile à utiliser, en collaboration avec ErgoPower. Il a été créé par l’équipe dirigée par Luca Bartoli, SEO d’Ergoview. La méthode n’utilise aucun marqueur, en effet, elle est capable de reconnaître automatiquement les points d’union entre les articulations, les angles de mouvement et la vitesse angulaire. Le simulateur, entièrement automatisé, s’ajuste lui-même en temps réel. Idmatch BikeLab fournit un scan 3D précis, qui connecte immédiatement le logiciel avec le smartbike. Il dispose d’une base de données de plus de 300 marques et 10 000 produits, offrant le choix du bon châssis et de la bonne selle. « User friendly » est un système au graphisme clair grâce au QRRS (Quick Release Replacement System) qui permet de choisir rapidement la selle et le guidon. Idmatch BikeLab est un système composé d’accessoires qui fournissent également la bonne position.

Prologo  My Own

C’est le système créé par Prologo, développé en 4 étapes. Il faut d’abord sélectionner le niveau d’expérience (amateur ou expert) car le pédalage d’un pro est sans nul doute différent de celui d’une personne qui fait du vélo de temps en temps. Dans la prochaine étape, vous devez introduire la discipline et le sexe. Ensuite, il faut entrer les mesures des os ischiaux ; pour cela, Prologo a créé le système « My Own Station », une chaise large avec un coussin en gel où nous devrons nous asseoir en prenant les poignées latérales. De cette manière, la distance entre les dits os sera mesurée. À l’étape suivante, notre flexibilité lombaire est mesurée à l’aide d’un inclinomètre numérique, alors que nous sommes en position d’inflexion dans My Own Station. Ensuite, il calcule automatiquement l’IMC en insérant notre poids et notre taille. Ces données sont importantes pour connaître la pression que notre corps exerce sur la selle. Enfin, ce système est en mesure de nous conseiller la bonne selle selon Prologo, suggérant des selles de largeurs comprises entre 134 mm et 143 mm. Il y a aussi le site www.womanlovesports.com qui offre une analyse intéressante des selles Prologo est spécifique pour les femmes.

Scientia

C’est le système de Selle Royal, composé de 2 étapes. La première évalue le style de conduite par rapport à notre inclinaison sur le guidon (athlétique : 45 °, modéré : 60 °, détendu : 90 °). La deuxième étape mesure la distance entre nos os ischiaux. Scientia propose 3 gammes de mesures qui correspondent aux selles. La small a une distance inférieure à 11 cm, la medium entre 11 cm et 13 cm et la large fait plus de à 13 cm. L’algorithme développé par Selle Royal est capable de nous recommander la selle idéale, parmi les 9 options qu’elle envisage.

Enfin, Selle San Marco a récemment amélioré son MyPerfectSeddle, du point de vue de la communication. Ce système agit par le configurateur en ligne DiMa Selector, par lequel l’utilisateur peut sélectionner quatre caractéristiques physiques, y compris le sexe, le corps (endomorphe, mésomorphe et ectomorphe), la flexibilité de haut en bas et enfin le bassin.

Certes, ce n’est pas un processus simple ou des concepts rapides à appliquer. C´est pour cela que Selle San Marco propose la nouvelle idmatch Smart Caliper, disponible dans tous ses magasins officiels. Il s’agit d’un outil scientifique qui permet de détecter le type et la taille de la selle en 30 secondes grâce à 3 mesures anthropomorphiques simples : la distance inter-thoracique, le diamètre des cuisses et la rotation du bassin.

Il ne vous reste plus qu’à trouver la selle faite pour vous sur Deporvillage.fr !

Marta Villa

 

Summary
comment choisir la selle velo
Article Name
comment choisir la selle velo
Description
L'un des principaux points de contact entre le cycliste et le vélo est la selle.
Author
Publisher Name
Deporvillage Magazine
Publisher Logo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here