Deporvillage Transpyr Coast to Coast, prêts pour l’aventure?

Quel cycliste n’a jamais rêvé de traverser les Pyrénées et de gravir certaines de ses montagnes les plus impressionnantes ? Avec plus de 400 km entre la mer Cantabrique et la Méditerranée, les Pyrénées offrent le cadre idéal pour une aventure cycliste inoubliable. Et c’est ce qu’il va se passer lors du Deporvillage Transpyr Coast to Coast. Prêts pour l’aventure ?

Une semaine inoubliable dans les Pyrénées

Le Deporvillage Transpyr Coast to Coast se compose de sept étapes, reliant les deux mers. Les trois premières étapes et une bonne partie de la quatrième se déroulent entièrement dans les Pyrénées françaises, avant d’entrer dans les Pyrénées catalanes le quatrième jour par la vallée d’Aran. Partant de Saint-Jean-de-Luz, cette première partie du Transpyr rejoint les villes de Saint-Jean-Pied-de-Port, Oloron-Sainte-Marie et Bagnères-de-Bigorre. Les trois premières étapes augmentent en distance et en dénivelé lorsque l’itinéraire entre dans le Parc National des Pyrénées. Une fois entrés dans les Pyrénées catalanes, nous nous arrêtons d’abord à Viella, point d’arrivée de la quatrième étape, puis nous continuons vers La Seu d’Urgell le cinquième jour, Camprodón le sixième, pour finir à Roses, face à la Méditerranée, le septième et dernier jour du Deporvillage Transpyr Coast to Coast.

Un défi de taille

Il suffit de quelques calculs simples pour se rendre compte du défi sportif que représente un Transpyr. Les coureurs devront affronter, pendant une semaine, une moyenne de 107 km quotidiens et 2 500 m de dénivelé positif cumulé pour le Deporvillage Transpyr Coast to Coast Gran Raid MTB, et 142 km et 2 800 m de dénivelé positif cumulé dans le cadre du Deporvillage Transpyr Backroads. 

Les temps limites fixés par les organisateurs sont suffisamment longs pour pouvoir effectuer les étapes à une vitesse moyenne de 10 km/h dans le cas du Gran Raid MTB, et de 12 km/h pour la Backroads. Cependant, la préparation physique requise est élevée, et pour cette raison il faudra avoir planifié ses entraînements les mois précédents, en introduisant une séance spécifique pour ce type d’épreuve, comme des sorties longues de plusieurs heures et des entraînements consécutifs à différentes intensités pour habituer le corps à gérer la charge de fatigue accumulée. 

Prêt pour l’aventure

Chaque matin, sur la ligne de départ où se rassemblent les coureurs, la nervosité de ceux qui sont sur le point d’embarquer pour un voyage dont ils se souviendront toujours se fait sentir. Peut-être examinent-ils la feuille de route et les altimétries du jour fournies par les organisateurs, ou évaluent-ils leurs forces face aux défis de l’étape. Les coureurs sur la ligne de départ doivent avoir bien fait leurs devoirs et avoir tout ce dont ils ont besoin pour affronter l’aventure.

Les postes de ravitaillement sont placés stratégiquement de sorte que tous les 20 à 30 km environ, vous trouverez un point où vous pourrez manger un bout et remplir vos bidons. Mais il est fortement recommandé d’emporter quelques aliments avec vous, par exemple des gels isotoniques et des barres énergétiques. Les étapes peuvent être très longues et on peut avoir besoin d’un surplus d’énergie à tout moment. Une barre ou un gel au bon moment peut vous sauver du redoutable « coup de barre ». 

Et n’oublions pas que, bien que le Deporvillage Transpyr Coast to Coast se déroule en juin, dans les Pyrénées nous pouvons trouver des températures basses et une météo très changeante. Il est donc fortement recommandé d’emporter une bonne veste imperméable en cas de pluie ou de froid. Grâce au sac Transpyr, il est possible d’inclure dans les bagages différents types d’accessoires tels que des jambières, des manchettes, des gilets ou des coupe-vent, et de choisir l’équipement le plus approprié pour chaque jour en fonction des prévisions météorologiques.

Dans une épreuve de sept jours au cours de laquelle nous passerons de nombreuses heures sur le vélo, la prudence est une vertu qui profite au finisher. Dans les sections techniques ou les descentes, il est nécessaire d’être extrêmement prudent. Laisser une marge de sécurité afin de pouvoir anticiper les problèmes qui peuvent survenir est une bonne idée, surtout dans la modalité Gran Raid MTB. En plus d’éviter les accidents qui pourraient nous obliger à abandonner la course, en pensant à cette marge de sécurité, il sera plus facile de s’occuper de la mécanique et d’éviter les crevaisons et les dommages au vélo.

Plusieurs options, une grande aventure

Quel que soit le format choisi, tous partagent le même esprit d’aventure. Traverser les Pyrénées, relier les côtes cantabriques à la Méditerranée, même avec les facilités et les options de personnalisation offertes par le Deporvillage Transpyr Coast to Coast, reste une aventure réservée aux cyclistes qui se sont préparés de manière adéquate, tant physiquement que mentalement. Le profil de l’itinéraire donne une approximation en chiffres : kilomètres, dénivelé total, pourcentages, mais ce n’est pas tout. Chaque montagne est une expérience différente. Le type de surface, la température, la météo et les vicissitudes de la journée façonneront une expérience unique, même pour les nombreux coureurs qui reprennent le départ de l’épreuve. Et pour les vététistes, ce ne sont pas seulement les montées qui sont importantes. Le Gran Raid MTB comprend de nombreuses descentes techniques, ainsi que quelques montées, qui mettront à l’épreuve vos compétences cyclistes.

De plus, dans la modalité Gran Raid MTB, chaque étape comporte des sections chronométrées qui réveilleront le côté le plus compétitif des coureurs. L’effort est récompensé, puisque les premiers de chaque catégorie seront récompensés à la fin de chaque étape, notamment par le maillot de leader pour le premier du classement, ainsi que lors d’une cérémonie finale à l’arrivée à Roses.

Il n’est pas exagéré de dire que la participation au Deporvillage Transpyr Coast to Coast est un défi qui change la vie de ceux qui s’y inscrivent et obtiennent le maillot tant convoité de finisher. Les heures d’entraînement tout au long de l’année, la sélection et la préparation du matériel et tout ce que le cycliste fera pour être présent au départ à Saint-Jean-de-Luz prendra réellement sens lors de cette semaine pleine d’expériences uniques. Il s’agit d’une pure aventure cycliste, mais aussi d’une aventure personnelle, voire intime, qui amène de nombreux cyclistes à découvrir des aspects d’eux-mêmes qu’ils ne connaissaient peut-être pas. 

Si vous aimez le vélo, vous ne pouvez pas passer à côté de l’expérience Deporvillage Transpyr Coast to Coast !

Découvrez tout ce dont vous avez besoin pour le Deporvillage Transpyr Coast to Coast.

Résumé
Nom de l'article
Deporvillage Transpyr Coast to Coast, prêts pour l’aventure?
Description
Deporvillage Transpyr Coast to Coast, prêts pour l'aventure? Quel cycliste n'a jamais rêvé de traverser les Pyrénées et de gravir certaines de ses montagnes les plus impressionnantes ? Avec plus de 400 km entre la mer Cantabrique e …
Auteur
DeporVillage
Nom de l'éditeur
DeporVillage
Logo de l'éditeur
Deporvillage Transpyr Coast to Coast, prêts pour l’aventure?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.