Entraînement de cyclisme en hiver. Que faire?

Les entraînements de cyclisme en hiver sont un sujet de conversation typique parmi les amateurs de vélo et ils apportent en général pas mal de doutes.

 » Qu’avez-vous pensé pour l’hiver ? « 
 » Vous devez préparer quelque chose en particulier ? « 
 » Et si on essayait quelque chose de nouveau ? Du type natation ou running. « 
 » Que penses-tu d’un training camp ? « 
 » Je pensais m’inscrire au gymnase, tu penses que ce sera utile ?  » Je pourrais essayer le spinning… »

Si ces mots vous disent quelque chose, dans cet article, nous essaierons d’éclairer quelques doutes.

Entraînement de cyclisme en hiver. Programmation

Avant tout, il est nécessaire de programmer les entrainements de cyclisme en hiver. Ou du moins, il faut comprendre la raison de notre entrainement.

  • Juste pour rester en forme ?
  • Parce que l’année prochaine on veut être plus rapide ?
  • Parce que l’on a un objectif à la fin de l’hiver ?

Il peut y avoir de nombreuses raisons et chacune d’entre elles ont un entrainement spécifique.

Pour rester en forme

Si l’on s’entraine simplement pour garder une bonne forme physique, il n’est pas nécessaire de se prendre la tête ; mon conseil, c’est que tout est utile. Cela signifie que vous pouvez sortir pédaler si vous en avez envie, sortir courir, nager, faire du cyclocross, du ski de fond ou n’importe quelle activité qui vous plait. Il n’y a aucun problème. À partir du mois de février, vous pourrez reprendre un entrainement plus spécifique pour le cyclisme.

Pour aller plus vite l’année prochaine

Dans ce cas, la question devient plus sérieuse. Avant tout, un petit temps de repos est nécessaire, autant mental que physique : si cela vous dit, vous sortez à vélo mais sans stress, pour recharger les batteries.
Profitez de l’hiver pour renforcer les muscles afin qu’ils soient plus puissants lorsque la saison commence. Comment ? En allant au gymnase et en faisant des exercices libres. Si vous avez du temps, sortez pédaler pour oxygéner les muscles mais sans dépasser vos limites.

Pour un objectif à la fin de l’hiver

Si vous avez un objectif important à la fin de l’hiver, il faut garder le rythme. Dans ce cas, vous ne pouvez pas faire autre chose que de vous entrainer comme en hiver, mais avec un climat différent. C’est pourquoi il faut acheter des vêtements chauds, des lumières pour sortir même quand le soleil se couche et en profiter pour passer un weekend là où il fait plus chaud pour faire des sorties plus longues (sur les côtes méditerranéennes, il est facile de trouver des températures printanières même en janvier).

Cyclocross, vtt ou piste

Si vous ne pouvez pas renoncer à sortir en vélo, vous pouvez choisir d’autres disciplines qui requièrent des entrainements plus courts, mais plus intenses. Cela vous est égal de rentrer chez vous couvert de boue ? Le cyclocross et le vtt sont le choix parfait.
Vous préférez quelque chose de plus propre et de plus tranquille ? Ce qui vous convient c’est la piste !

Entraînement varié

À mon opinion, il faut varier les entrainements en hiver et se dédier à d’autres activités : pour éviter de s’ennuyer, et c’est aussi très utile pour ses nombreux avantages physiques.

  • Running. La première activité que je recommande c’est le running : il n’y a pas besoin de beaucoup de temps (en une heure on peut réaliser un entrainement optimal), on peut le faire à la tombée de la nuit, n’importe où et cela nous permet de travailler la fréquence cardiaque en améliorant la capacité respiratoire.
  • Musculation. Il n’y a pas besoin de s’inscrire à un gymnase pour culturistes : il faut juste réaliser 5 ou 6 exercices à la maison (squats avants, abdominaux, flexions de bras, etc… J’ai même des amis qui font du pôle danse, sérieusement !). Ces exercices sont fondamentaux pour améliorer la force et obtenir plus de puissance lorsque la saison commence.
  • Ski. Ski de fond, alpin ou de randonnée, tout cela nous sert à maintenir les muscles actifs et une grande capacité pulmonaire, et plus encore… Il y a quelque chose de mieux que faire de l’exercice dans un paysage enneigé ?
  • Natation. Parfaite pour développer certains des muscles que nous utilisons peu lorsque nous faisons du vélo et pour travailler la capacité pulmonaire.
  • Spinning. Travailler des pulsations très hautes en pédalant. Parfait.
  • Training camp (camps d’entrainement). Très recommandés : pour garder la forme comme pour atteindre un objectif ou pour améliorer la performance.
  • Relax. Mangez, buvez, relaxez-vous. Lisez un bon livre, peut-être à propos d’un exploit sportif, et rêvez éveillé dans le canapé de votre salon, éclairé par la magie des lumières de votre arbre de Noël, pour vous sentir plus motivé pour l’année prochaine.

Si vous avez besoin de nouveaux produits pour vous protéger du froid, entrez sur Deporvillage

Tout est clair, n’est-ce pas ?

Stefano Francescutti

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *