Entrainez-vous aux changements de rythmes du running

Jetez un coup d’œil aux articles publiés sur notre blog et vous verrez comme nous avons voulu attirer votre attention sur l’entrainement de vitesse dans les deux derniers articles.

En partant avec l’objectif d’améliorer votre défi personnel en running, situation qui arrive à tout le monde dans sa passion pour les courses populaires, nous abordons les concepts de l’économie de course et la force musculaire.

À cette occasion, nous vous invitons à porter votre l’attention sur le concept de changement de rythme. Il ne s’agit pas d’autre chose que de faire des jeux de vitesse, des changements de rythme contrôlés avec fréquences, intensités et longueurs variables.

Pour cela, nous vous proposons quelques exemples :

– Changements de rythme aléatoires. Par des sensations et sur des terrains ondulés, vous pourrez ainsi profiter des montées pour changer et des descentes pour récupérer.

– Changements de rythmes courts. Ils vous servent à habituer votre corps à éliminer le lactate et vous fourniront plus de puissance musculaire. Faites des changements compris entre 20 et 60 secondes, en récupérant le même temps que vous utilisez lors du changement. N’oubliez pas de terminer en y allant doucement pendant 15 minutes.

– Changements de rythme longs. En utilisant entre 2 et 5 minutes, et toujours en récupérant 1 minute. Dédiez entre 25 et 30 minutes à ce travail.

– Changements de rythme en pyramide. Il s’agit de combiner des rythmes courts et des longs. Commencez avec un changement court, montez progressivement et terminez avec un changement plus court. Sans oublier qu’il est important d’entrainer ces changements autour de 30 minutes, en incluant les récupérations.

Si vous avez accès à une piste qui dispose de distances mesurées, vous pouvez effectuer des changements en fixant des distances ou de manière aléatoire. Dans tous les cas, il faudra faire des récupérations sur une distance de 200 mètres.

Rappelez-vous qu’il ne s’agit pas de douleur et d’agonie, mais l’entrainement de séries est nécessaire si vous avez envie de progresser. Vous devez le commencer après un échauffement doux de 20 à 25 minutes et le terminer de la même manière. Si vous faites les séries correctement, vous obtiendrez une augmentation de votre performance de compétition. Vous améliorerez la capacité d’effort, vous augmenterez votre tolérance aux niveaux de lactate ainsi que l’efficacité cardiovasculaire.

Nous espérons vous avoir convaincu si vous en doutiez. Vous trouverez tout le reste sur Deporvillage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *