Lavage correct de votre maillot. Comment faire

S’il y a une chose qui différencie les maillots du reste des vêtements que nous portons au quotidien, c’est sans aucun doute la technicité et la technologie des tissus qu’ils utilisent.

Les vêtements de cyclisme sont conçus pour être portés pendant l’activité physique. Par conséquent, ils ont des propriétés que nous ne voulons pas perdre, comme la capacité d’évacuer la sueur ou l’eau, d’être, par exemple, respirant, léger et élastique. Cela rend leurs tissus et leurs fibres différents des vêtements traditionnels. Ils sont généralement beaucoup plus sensibles et vulnérables, notamment aux changements de température ou à l’exposition à certaines bactéries, entre autres.

Prendre soin du vêtement, prolonger sa durée de vie

Si nous voulons que notre équipement cycliste dure longtemps et, surtout, qu’il conserve ses propriétés, nous devons éviter autant que possible de l’exposer à des conditions qui détériorent ses tissus.
Le lavage est l’une de ces situations potentiellement dangereuses à laquelle nous soumettons notre équipement sportif, et à de nombreuses reprises, puisque son utilisation implique qu’il doit résister à notre sueur, à l’humidité, aux taches de boue et de graisse, aux restes de barres énergétiques, de gels, etc.

Ce que vous devez garder à l’esprit

Chez Deporvillage, nous voulons vous donner quelques idées pratiques pour que vous n’abîmiez pas votre maillot de cycliste plus que le nécessaire à chaque lavage. Nous allons vous donner quelques conseils simples que vous devriez appliquer si vous voulez le garder pendant plusieurs saisons et, plus important, pour conserver ses propriétés intactes, telles que l’élasticité ou la respiration.

1. Faites attention à l’étiquette
Bien que cela puisse paraître évident, les principales recommandations quant au lavage de votre maillot sont résumées sur l’étiquette. Grâce aux symboles universels, vous disposerez de premiers conseils pratiques et précieux.

2. Videz les poches
Un autre détail qui peut sembler évident, mais que nous oublions souvent, est que les poches arrière du maillot sont généralement l’endroit où nous mettons un gel, les restes d’une barre que nous avons mangée, mais aussi un adaptateur métallique pour la valve de la chambre à air, ou encore une clé à usages multiples. Des objets qui, s’ils sont lavés avec le maillot, peuvent endommager vos tissus, voire les casser dans le cas de pièces plus contondants, comme les outils.
Vérifiez toujours les poches et assurez-vous qu’elles sont vides avant de mettre le vêtement dans la machine à laver.

3. Éliminez les taches avant
Des taches de boue ou de graisse, par exemple, peuvent apparaître sur votre maillot lorsque vous roulez. Dans ce cas, il est important de les éliminer le plus vite possible. Faites-le avant même de le laver en machine. L’objectif est d’éviter que ces résidus ne s’imprègnent dans le tissu, ce qui rendrait leur élimination encore plus difficile. Frottez les taches les plus importante avec du savon neutre et de l’eau tiède avant de mettre le maillot dans la machine.

4. Évitez que la transpiration ne reste plusieurs jours
Parfois, après avoir porté un maillot, nous le laissons de côté et l’oublions pendant des jours dans le panier à linge, jusqu’à ce que nous pensions à le laver. Bien que les maillots d’une certaine qualité soient déjà traités contre les bactéries, il n’est pas recommandé que la sueur, qui contient un nombre infini de bactéries, reste en contact avec les tissus si longtemps. C’est pourquoi il est important qu’avant de laver le vêtement en machine, nous effectuions un lavage léger, en le frottant doucement avec un savon spécifique pour vêtements techniques, afin d’éliminer la sueur au cas où nous n’aurions pas mis le vêtement immédiatement dans la machine à laver.

5. Faites attention à la température de l’eau
Comme nous l’avons mentionné, en cas d’exposition à des changements soudains de température ou lorsque ceux-ci sont très élevés, les tissus synthétiques d’un maillot perdent leurs propriétés et finissent par être endommagés. Pour éviter cela, la machine à laver doit être réglée sur une température d’eau ne dépassant jamais 30ºC.
Si nous utilisons des températures élevées, nous courons le risque de voir le vêtement rétrécir et perdre l’élasticité qui procure tant de confort lorsque nous roulons.

6. Fermez les fermetures éclair
Toutes les fermetures éclair que peut contenir un maillot, comme celles des poches ou du devant, doivent rester fermées pendant le lavage. Cela permettra d’éviter que les parties métalliques de la fermeture éclair à l’intérieur de la machine à laver n’endommagent ou ne déchirent le vêtement.

7. Étendez le maillot à l’envers
Lorsque vous êtes prêt à étendre le maillot, faites-le en le suspendant à l’envers. Vous éviterez l’exposition directe au soleil et, dans de nombreux cas, une température élevée qui fera perdre au vêtement son élasticité et, surtout, la tonalité de ses couleurs.

8. N’essorez pas et ne faites pas sécher au sèche-linge
La façon la plus prudente et la moins dommageable de sécher notre maillot est de l’étendre. Par l’action du soleil et de l’air. Évitez les centrifugeuses ou l’utilisation de sèche-linges, qui, en plus de secouer et de frapper violemment le vêtement, génèrent des changements de température soudains à l’intérieur et rendent les tissus moins élastiques et plus fragiles.

9. Utilisez un savon ou un produit chimique spécialement formulé pour les tissus techniques
Le savon que nous utilisons pour laver ces vêtements est très important. Comme nous l’avons déjà dit, les maillots sont des vêtements aux propriétés très spécifiques dont nous devons prendre soin si nous voulons qu’ils restent longtemps dans les meilleures conditions possibles. Nous recommandons donc d’utiliser des savons spécifiquement formulés pour l’entretien des tissus techniques tels que la respirabilité, l’imperméabilité ou l’élasticité.

10. Évitez les assouplissants
L’utilisation d’assouplissants détériore plus rapidement les tissus synthétiques et techniques tels que les maillots de cyclisme. Bien qu’ils puissent être fréquents pour faire la lessive à la maison, il n’est pas recommandé d’utiliser des assouplissants lorsque votre machine à laver contient des vêtements de cyclisme.

11. Ne repassez pas le maillot
Même si vous êtes un maniaque du vêtement avec une apparence et une présentation parfaite, ôtez-vous l’idée de repasser votre maillot. Les températures élevées et leur contact direct avec les tissus les brûleraient instantanément, en plus de détruire les éléments adhérant au vêtement tels que les panneaux réfléchissants ou les logos.

Summary
Lavage correct de votre maillot. Comment faire
Article Name
Lavage correct de votre maillot. Comment faire
Description
Les vêtements de cyclisme sont conçus pour être portés pendant l'activité physique. Par conséquent, ils ont des propriétés que nous ne voulons pas perdre, comme la capacité d'évacuer la sueur ou l'eau, d'être, par exemple, respirant, léger et élastique. Cela rend leurs tissus et leurs fibres différents des vêtements traditionnels. Ils sont généralement beaucoup plus sensibles et vulnérables, notamment aux changements de température ou à l'exposition à certaines bactéries, entre autres.
Author
Publisher Name
Deporvillage Magazine
Publisher Logo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here