Montée à vélo du Ghisallo

La montée à vélo du Ghisallo, ou plutôt, du port de Ghisallo, est une route que nous pourrions définir comme « mystique ». Plus que pour sa difficulté, qui semble vouloir nous emmener dans une dimension inconnue, c’est pour son importance historique et religieuse.

J’ai effectué ce parcours plusieurs fois, et chaque fois que j’atteins l’objectif, je ressens un léger frisson. Il fait 9km et a une pente moyenne de 5,5%. Le cycliste qui a atteint le record de montée est Paolo Bettini (19’30” lors du Tour de Lombardie 2005).

Plus d’informations sur le port de Ghisallo

Ghisallo est un port de montagne qui se trouve à 754 mètres sur le niveau de la mer, sur la partie méridionale du Lac de Côme, entre les villes de Côme, Lecco et Bellagio, au nord de l’Italie. Sur l’esplanade du Ghisallo se trouve une petite église : le sanctuaire de la Madone de Ghisallo (Vierge de Ghisallo).

La légende raconte que le nom vient d’un certain Ghisallo, qui, au moyen-âge, a été agressé par des bandits et avait promis de construire une église si il réussissait à se sauver… Et il semblerait qu’il s’en soit sorti.

On peut atteindre le Ghisallo depuis le versant sud, une route plus longue et avec moins de pentes, mais avec des vues moins impressionnantes, ou depuis le versant nord, avec une sortie de la commune de Bellagio.

Aujourd’hui, nous allons parler de cette route qui, par tradition, fait partie du parcours du Tour de Lombardie et que nous avons parfois vu lors du Tour d’Italie. C’est pour cette raison que la Madone de Ghisallo compte beaucoup d’admirateurs parmi les cyclistes qui l’on nommé sainte patronne en 1949.

Sur l’esplanade du port, où l’on peut profiter de magnifiques vues sur le Lac de Côme sur la « branche » de Lecco, se trouve le  Musée du Cyclisme et lemonument du cycliste.

Comment atteindre le début de la montée de Ghisallo

Que vous y alliez en voiture comme en train, la seule option est de se rendre à Côme ou à Lecco: ces deux villes sont à environ 40km de Milan et de se déplacer jusqu’à Bellagio. C’est vous qui décidez ou commencer à vous échauffer.

La montée du Ghisallo : départ

Lorsque vous quittez la zone piétonne de Bellagio, au détour de la route national SS 583, si vous suivez les indications pour arriver au musée du Cyclisme et à la Madone du Ghisallo, vous ne pouvez pas tromper. Ici, la route est une pente continue.

Les 4 premiers kilomètres sont les plus difficiles.

La pente moyenne est de 9%, même si certaines parties atteignent jusqu’à 14%. La chaussée est correcte et, même si les vues ne sont pas exceptionnelles (au contraire des autres routes qui bordent le lac), la route n’est pas du tout ennuyeuse grâce à la présence de nombreuses courbes et à l’absence presque totale de lignes droites.

La montée du Ghisallo : la route s’aplanit

À Guello, la route est plus plate et on peut reprendre son souffle. Pendant 3km, on peut profiter pour reprendre des forces et même manger, puisque le terrain présente même une légère descente. Si vous ne tenez pas compte du temps, vous pouvez vous arrêter sur l’esplanade de Civenna, à côté du monument dédié aux motards tombés, et profiter des vues sur le lac.

La montée du Ghisallo : l’arrivée

Les derniers 1500 mètres de montée nous attendent, avec un dénivelé moyen de 8,5%. Les 6 courbes fermées commencent aux alentours de Civenna. Elles nous permettent de respirer à pleins poumons à chaque changement de sens, jusqu’à la dernière ligne droite, la partie la plus difficile de toute la côte. Notre objectif est déjà visible: le Sanctuaire de la Madone de Ghisallo, et nous pouvons appuyer sur le champignon et atteindre le sommet rapidement.

La montée du Ghisallo : le Sanctuaire de la Madone de Ghisallo et le Musée du Cyclisme

Lorsque l’on atteint l’objectif, il faut suivre le rituel : visiter une partie de la petite église qui abrite de nombreuses reliques, offertes par les athlètes les plus importants de l’histoire du cyclisme, une photo sous le Monument du cycliste et, si il reste du temps, une visite au  Musée du Cyclisme.

Mur de Sormano : Oui ou non ?

À chaque fois que je vais à Ghisallo, un doute me vient à l’esprit : pour retourner à la voiture, je passe par le Mur de Sormano ?

J’y pense en gardant la tête froide.

« Une bière? »

« Oui, s’il vous plait ! »

Recommandations

  • Si vous pouvez, profitez-en pour faire cette sortie le jour du Tour de Lombardie. La route est fermée au trafic et vous sentirez l’émotion de pédaler aux côtés de d’autres passionnés du cyclisme. Lorsque vous arrivez au sommet, profitez de regarder passer les professionnels et… Ne vous laissez pas impressionner par leur vitesse.
  • Vélo recommandé : de route.

Stefano Francescutti

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here