Cuissard Gore Wear C5 Optiline

Il est bien connu que Gore est l’un des principaux fabricants de vêtements pour le cyclisme, entre autres. Et le fait qu’en tant qu’entreprise, elle soit pionnière dans la création de tissus techniques pour les activités outdoor, comme le Gore-Tex ou le Windstopper, n’est pas un secret non plus. Cette introduction est la meilleure façon de comprendre chacun de ses vêtements, comme le cuissard C5 Optiline avec lequel nous avons pédalé sur de nombreux kilomètres et dont nous rapportons maintenant tous les détails.
Le C5 Optiline est, par son rapport qualité/prix, un des cuissards que l’on pourrait appeler de gamme moyenne pour Gore, où nous avons trouvé des modèles qui dépassent les 250 euros. Cependant, le niveau de qualité de Gore signifie qu’il n’est pas nécessaire d’aller voir les modèles les plus chers et les plus sophistiqués pour trouver des vêtements de haute qualité et de haute performance. Ce C5 Optiline en est un bon exemple.

La technologie allemande, son meilleur argument

Il est clair que pour Gore, le tissu est l’une des forces de ce cuissard. La base est similaire à celle des autres modèles concurrents, avec un ratio de 80% de polyamide pour 20% d’élasthanne. Cela donne au C5 Optiline un bon équilibre, en moyenne par rapport à la concurrence, entre la respirabilité et l’ajustement, par exemple. Cependant, là où ce cuissard fait la différence, c’est dans la qualité du tissu technique, en particulier sur le devant et à l’intérieur des jambes. À ces endroits, la membrane Windstopper est utilisée, l’une des plus célèbres créées par ce fabricant allemand.
Avec le Windstopper, ce cuissard a un plus en termes d’étanchéité au vent et d’évacuation de la sueur. Ce qui est sûr,c’est que lorsque vous l’utilisez, même à des températures élevées comme nous l’avons fait, vous remarquez qu’avec ce cuissard Gore, vous avez moins la sensation d’avoir la peau trempée. En ce sens, on se sent plus à l’aise qu’avec la plupart des cuissards de la concurrence.
Si l’on ajoute à cela l’excellent niveau de finition de l’ourlet de la jambe, avec un large élastique (7 cm de large) et des coutures plates qui font que l’on ne remarque pratiquement aucune pression ou friction au niveau des cuisses, le confort de la C5 Optiline est, à notre avis, l’un des meilleurs de sa catégorie en termes de sensation de sec, d’ajustement et de toucher du tissu.

Bretelles super respirantes

Gore a opté pour un design de bretelles très minimaliste. À tel point que les deux sont complètement plates, sans coutures ni bords et avec un tissu micro-perforé pour une meilleure ventilation. En outre, les deux bretelles sont reliées à partir de la base du dos pour former un filet qui est également perforé et qui atteint presque le cou, offrant une excellente respiration et, tout aussi important, une évacuation optimale de la sueur, et un peau plus sèche dans le dos.
Cependant, les bretelles, dont le tissu est si léger et un peu moins élastique que le reste du vêtement (13 % contre 20 %), ne sont pas très solides et sont très susceptibles de bouger ou de se plier une fois le vêtement enfilé. Elles ne s’adaptent pas de manière permanente au corps, contrairement à d’autres modèles de bretelles plus renforcées (mais aussi moins respirantes)

Coussinet avec Windstopper

Cette partie du cuissard a également été recouvert d’un des tissus les plus célèbres dans le domaine du cyclisme, le Windstopper. Cela donne à ce coussinet Gore une meilleure performance en termes d’évacuation de la sueur. Il retient moins l’humidité et, au final, le coussinet est plus confortable lorsque nous transpirons intensément ou que nous pédalons dans des environnements très humides. D’autre part, ce n’est pas un coussinet des plus doux, si on le compare à d’autres cuissards de prix ou de qualité similaire. En d’autres termes, si le coussinet est confortable, c’est davantage grâce à sa capacité de respiration et à rester au sec qu’à son absorption et à son moelleux. Quoi qu’il en soit, le sentiment général à son égard est bon.

Gore Wear C5 Optiline - review

Verdict final

Un cuissard pour ceux qui recherchent un vêtement ajusté et vraiment confortable. Exceptionnel en termes de contact entre la peau et le tissu. Il s’adapte parfaitement à la taille et aux jambes, est très respirant et évacue la sueur et l’humidité, ce qui n’est pas très courant dans cette gamme de prix.

Pour

Grande évacuation de la sueur et de l’humidité au niveau des tissus
La taille et les jambes exercent une compression régulière et confortable.
Bonne quantité de réflecteurs.

Contre

Bretelles avec peu d’adhérence et de fixation au corps.
Il manque un peu plus de densité au coussinet.

FICHE TECHNIQUE

Marque
Gore Bike Wear
Modèle
Wear C5 Optiline
Description
Cuissard de milieu de gamme appartenant à la famille Gore Bike Wear. Il a une coupe slim, des bretelles avec un tissu particulièrement respirant et une membrane intérieure en Windstopper dans les jambes, ce qui le rend idéal pour les climats tempérés.
Bretelles
En tissu Mesh, coupe plate et sans couture.
Coussinet
Avec coupe centrale et tissu microperforé. Nommé par le fabricant Advanced Road, avec la technologie Cup Gore Winstopper.
Élastique de la jambe
Entièrement plat, pour éviter les frottements et d’une largeur de 7 cm.
Tailles disponibles
S, M, L, XL et XXL
Couleurs disponibles
Noir-rouge, noir-blanc, noir et bleu foncé-blanc.
Prix
74,95€
Plus d’informations ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *