PÉDALES VTT : AUTOMATIQUES OU DE PLATEFORME ?

Choisir des pédales de VTT est pour moi une opération très simple.
Cependant, on retrouve beaucoup de publications sur les différentes options existantes et la seule chose qu’on réussit à obtenir c’est encore plus de doutes.

Dans ce blog, nous souhaitons éclairer tous les doutes pour vous recommander le produit le plus adapté à toutes les exigences.

Automatiques ou de plateforme ?
Automatiques si vous allez pédaler. De plateforme, si vous n’allez pas pédaler.

Nous allons y aller progressivement.

PÉDALES VTT – LEUR HISTOIRE EN BREF

L’histoire du vtt, comme nous le savons, est assez récente, surtout si on se centre sur les spécialités qui la composent : cross-country, marathon, enduro, etc.

Au début des années 90, Shimano a inventé les pédales automatiques SPD, qui sont toujours sur le marché. À cette époque, la discipline était simple, on commençait à voir les premiers vélos amortis et cette technologie était considérée comme une authentique révolution. Il faut prendre en compte qu’à cette époque, on utilisait le vtt pour pédaler (beaucoup) et pour la Descente (peu), mais il n’y avait aucune discipline dédiée à 100% à la vitesse et au Downhill.

AUTOMATIQUES OU DE PLATEFORME – LES DIFFÉRENCES

Les pédales automatiques, comme les vélos de route, gardent les pieds en contact avec les moyeux, avec la chaine et avec le vélo : cela est possible en vissant une cale à la semelle de la chaussure, qui peut de cette manière être accrochée à la pédale. Pour l’enlever, il faut faire un léger mouvement latéral avec le pied (on peut ajuster la résistance de la pédale).
Avantages : un pédalage plus fluide, une meilleure exploitation de la force, une meilleure connexion avec votre vélo pour plus de vitesse.

Les pédales de plateforme, au contraire, ne sont rien de plus que l’évolution des pédales classiques pour vélos urbains, avec une meilleure adhérence, des qualités techniques et moins de poids. Le pied se déplace librement et peut se décrocher de la pédale.
Avantages : un entretien plus simple, une liberté pour lever les pieds (caractéristique indispensable pour réaliser des tours ou des sauts), une compatibilité avec n’importe quel type de chaussure (il existe certainement des chaussures spécifiques, nécessaires pour les utilisateurs les plus avancés).

PÉDALES VTT – ET SI LA MEILLEURE OPTION ÉTAIT INTERMÉDIAIRE ?

De manière générale, je conseille à tous ceux qui débutent n’importe quelle discipline de cyclisme d’utiliser des pédales de plateforme.

Si vous préférez pédaler sur des montées ou des plaines et des chemins non goudronnés, les automatiques sont vos pédales, au contraire, si vous préférez vous lancer dans des descentes entre les arbres, le mieux c’est de choisir des pédales de plateforme.

Le problème survient lorsque vos exigences ne sont pas si bien définies. Dans ce cas, il ne vous reste qu’une possibilité :  les pédales hybrides.
Ces pédales ont un côté complètement plat et un autre avec un crochet pour les cales.

PÉDALES VTT : CONCLUSION

Nous avons dit que choisir des pédales pour VTT est une chose très simple, donc nous allons décider quel est le meilleur choix selon la spécialité :

  • Cross-Country : automatiques, sans aucun doute
  • Marathon : automatiques
  • All Mountain : c’est le seul cas qui nous fait douter… Même si techniquement, je recommande des automatiques ou des hybrides
  • Enduro : c’est vrai, il faut pédaler pour monter, mais la compétition est dans la descente… Cependant, je recommande une pédale de plateforme, ou, si vous voulez obtenir un maximum de performance dans la montée, un modèle hybride
  • Downhill : il n’y a pas d’autre alternative : de plateforme

Tout est clair, n’est-ce pas ?

Stefano Francescutti

Retrouvez toutes les pédales de VTT dont nous avons parlé dans cet article sur Deporvillage

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here