Post-partum : Quand recommencer à courir après l’accouchement ? Courir avec le landau.

Après un accouchement, beaucoup d’athlètes souhaitent reprendre la course à pied. Le running est non seulement un excellent moyen de contrôler votre poids, mais il vous permet également de vous détendre, de relâcher les tensions et de prendre du temps pour vous. Par conséquent, c’est excellent pour gagner en bien-être mental grâce après l’accouchement. Vous apprécierez le temps consacré à ce sport.

Cependant, la question est la suivante : Quand recommencer à courir après l’accouchement ?

1. Qué tener en cuenta

Cela ne peut se faire immédiatement, et une période d’attente minimale est nécessaire pour deux raisons :

  • Les muscles de tout le corps et ceux impliqués dans la course à pied, malgré l’entraînement pendant la grossesse, ont probablement perdu un peu de tonus. Commencer à courir sans les tonifier au préalable, c’est risquer de se blesser. La structure musculaire fragile ne supportera pas la charge, les jambes se fatigueront rapidement et les performances ne seront pas celles attendues. En outre, une paroi abdominale faible implique une mauvaise posture.
  • Le plancher pelvien perd de sa tonicité et le running pourrait aggraver la situation. Le plancher pelvien s’étend du pubis au coccyx et latéralement entre les deux tubérosités ischiatiques. Pour soutenir et travailler contre la force de gravité, il fait beaucoup d’efforts et, faisant partie du canal de naissance, il subit beaucoup d’étirements qui peuvent provoquer des lacérations au moment de la naissance du bébé. Cela l’affaiblit. La conséquence la plus courante est une petite fuite urinaire, qui se vérifie en présence de changements de pression dans la cavité abdominale, ce qu’on appelle l’incontinence urinaire d’effort (course, saut, …), mais il peut aussi s’agir d’une sensation de lourdeur ou de pression. 

Il n’est pas recommandé de courir avec un plancher pelvien relâché car, à chaque saut, les tissus sont sollicités mais ne peuvent pas réagir correctement en raison d’un manque de tonicité, ce qui peut entraîner une incontinence. Mais il peut y avoir d’autres conséquences, comme des douleurs lombaires, car la faiblesse du plancher pelvien affecte également le tonus de l’abdomen. Si l’abdomen est relâché, il n’est pas en mesure de contenir les viscères de manière optimale et la région lombaire se cambre, ce qui entraîne une mauvaise posture et, par conséquent, des douleurs.

2. Alors, quand sera-t-il possible de reprendre la course ? 

Quand le plancher pelvien est prêt. Il n’y a pas de délai fixe pour reprendre la course à pied après l’accouchement. Cela varie d’une personne à une autre, mais il faut généralement compter 4 à 6 mois. 

3. Comment tonifier le plancher pelvien ?

En cas de signes de faiblesse du plancher pelvien, ou simplement pour une évaluation, consultez un kiné, de préférence spécialisé dans ce domaine, ou une sage-femme. La rééducation consiste en des exercices de Kegel, avec une phase de contraction et une phase de relâchement pendant l’expiration. Allongez-vous sur le ventre, pliez vos jambes, inspirez et expirez pour contracter votre plancher pelvien, comme si vous reteniez votre pipi.

4. En attendant, comment s’entraîner ?

On peut continuer à s’entraîner avec d’autres sports d’endurance. Par exemple, le vélo, qui contrairement à la course à pied ne présente pas ces contre-indications. C’est une discipline moins traumatisante qui n’a pas d’impact négatif sur le plancher pelvien.

5. Quand recommencer à courir après l’accouchement ?

Avec un enfant, le temps libre est réduit, mais il est important d’essayer de s’organiser pour vivre ses passions de la meilleure façon possible. Si vous souhaitez vous remettre à la course, commencez doucement en alternant course et marche et augmentez progressivement votre kilométrage et votre vitesse.  Le peu de temps libre et la fatigue peuvent réduire la motivation. Je vous recommande donc de chercher partenaires d’entraînement avec qui vous devez être en mesure de définir un programme et un objectif à atteindre.

6. Courir avec la poussette

Une fois la période d’attente après l’accouchement terminée, on peut à nouveau courir et aussi courir avec son enfant.

Il est nécessaire d’avoir une poussette spécifique pour le running. Le landau classique à quatre petites roues est totalement inadapté. Vous devez choisir une « petite voiture » avec des roues de la taille d’un vélo enfant, placées par deux à l’arrière du landau, et avec une seule roue à l’avant. Le guidon se compose d’un seul essieu et de nombreux modèles sont équipés de ressorts arrière qui servent d’amortisseurs. Vous devez attendre les 6 premiers mois, lorsque le bébé commence à tenir sa tête droite. Il y a des enfants qui peuvent le faire à 4 mois et d’autres qui prennent un peu plus de temps. Il est donc toujours préférable de consulter un pédiatre qui saura vous répondre et évaluer la situation en toute sécurité.

Retrouvez tous les produits de running sur Deporvillage.

Karen Pozzi

Résumé
Nom de l'article
Post-partum : Quand recommencer à courir après l’accouchement ? Courir avec le landau.
Description
Post-partum : Quand recommencer à courir après l'accouchement ? Courir avec le landau. Après un accouchement, beaucoup d’athlètes souhaitent reprendre la course à pied. Le running est non seulement un excellent moyen de contrôle …
Auteur
DeporVillage
Nom de l'éditeur
DeporVillage
Logo de l'éditeur
Post-partum : Quand recommencer à courir après l’accouchement ? Courir avec le landau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *