20 minutes à pied par jour sont suffisantes pour réduire le risque de mort prématurée.

Personne ne doute des bénéfices pour la santé de faire de l’exercice régulièrement, comme de maintenir un rythme de vie actif et sain, en faisant attention à son alimentation par exemple. La sédentarité influence très négativement notre corps ; en effet ; selon une étude réalisée par l’Université de Cambridge, le double de personnes meurent chaque année en Europe à cause de leur obésité. Et une toute petite augmentation de notre activité physique quotidienne est suffisante pour réduire considérablement ce risque en apportant de nombreux bénéfices significatifs pour notre santé.

C’est quelque chose qui n’est pas nouveau puisque l’inactivité physique a été fréquemment associée à un plus grand risque de mort subite en plus d’être liée à un plus grand risque de pathologies telles que les maladies cardiaques et le cancer.

Pour mener à bien cette étude, les chercheurs ont analysé les données de 334.161 hommes et femmes européennes pendant environ 12 ans. Des données concernant la taille, le poids et le tour de taille ont été obtenues et grâce à l’autoévaluation, on a pu mesurer les niveaux d’activité physique. On a observé que la plus grande réduction du risque de mort prématurée se produisait lorsque l’on comparait les groupes inactifs avec les groupes modérément inactifs, analysés par une combinaison de l’activité au travail avec les activités ludiques.

Nous vous recommandons de lire Conseils pour les femmes Runners débutantes

Les chercheurs estiment que faire de un exercice équivalent à une promenade tranquille de 20 minutes par jour, durant laquelle on brûle entre 90 et 110 calories, amène un individu du groupe inactif à être modérément inactif, réduisant ainsi, son risque de mort prématurée entre 16 et 30%. Même si l’impact a été plus important parmi les personnes de poids normal, même pour celles qui ont un IMC supérieur, on obtient un bénéfice important.

Lorsque les chercheurs ont comparé ces résultats avec des données plus récentes concernant les décès en Europe, ils ont estimé que 337 000 des 9,2 millions de morts en Europe sont liées à l’obésité (dont l’IMC est supérieure à 30). Cependant, le double de ce nombre de morts (676 000) serait du au manque d’activité physique.

Selon le rapport du directeur d’étude, Ulf Ekelund, du  » Medical Research Council  » (MRC) de l’Unité d’épidémiologie de l’Université de Cambridge, au Royaume-Uni :

 » Il y a un message simple : Il suffit d’une petite quantité d’activité physique chaque jour pour que les personnes physiquement inactives obtiennent des bénéfices importants pour leur santé. Une simple différence de 20 minutes marquerait la différence. Nous devrions vraiment essayer d’en faire plus car l’activité physique a de nombreux bénéfices pour la santé et elle doit être une partie importante de notre vie quotidienne.

Le professeur Nick Wareham, directeur de l’Unité MRC, ajoute :

 » Aider les gens à perdre du poids peut s’avérer être un vrai défi, et en même temps, nous devons avoir l’objectif de réduire les niveaux d’obésité de la population, avec des interventions de santé publique qui encouragent les gens à effectuer des petits changements mais réalisables qui peuvent avoir des bénéfices significatifs pour la santé et peuvent être faciles à obtenir et à maintenir. « 

Achetez-Vous tous les produits pour faire du sport chez Deporvillage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *