Chaussures Hoka One One Rincon 3

La marque Hoka One One a revisité l’un de ses meilleurs modèles de running sur route. Nous parlons des Rincon, qui en sont déjà à leur troisième édition. Il s’agit d’une chaussure très polyvalente et pensée pour un grand nombre d’utilisateurs. Les Hoka One One Rincon 3 ont subi peu de changements par rapport à leur prédécesseur, conservant pratiquement la même ligne, la même structure, les mêmes matériaux et les mêmes similitudes avec la Rincon 2. En suivant ce rythme continu, ils ont pu mettre l’accent sur ce qui était nécessaire et améliorer les points faibles. Ont-ils réussi ?

La tige des Hoka

La construction de la tige de cette dernière version des Rincon 3 est un peu plus classique, et au lieu d’une tige à un seul fil, on retrouve un double mesh. Ces changements ont été apportés pour améliorer la respirabilité du milieu du pied à la pointe, qui est également améliorée par l’élimination des éléments thermocollés. La couche intérieure, quant à elle, est plus épaisse pour le confort et le soutien. 

Si l’on passe au cou-de-pied des Rincon 3, il est plus volumineux, plus agréable et donc plus confortable que la version précédente. Le talon a une épaisseur considérable qui se réduit progressivement jusqu’à la languette. Cela permet d’accumuler les kilomètres sans perte excessive de confort. 

Et c’est la vision classique de ce modèle que nous voyons accentuée avec la languette, car ils ont opté pour une languette qui n’est pas cousue à la tige et qui n’a pas la forme de chaussette. Elle n’est attachée à la tige qu’en bas, par le dernier des 6 œillets. Il s’agit d’une languette dont la partie inférieure est bien rembourrée, mais qui est un peu courte et large dans la zone supérieure.

Une semelle intermédiaire remarquable

La semelle intermédiaire des Hoka One One Rincon 3 est fabriquée en mousse CMEVA classique de Hoka. Il s’agit d’une mousse légère, de faible densité, et si vous y enfoncez votre ongle, vous pouvez sentir à quel point elle absorbe bien les impacts. Mais cette mousse a reçu quelques modifications par rapport aux Rincon 2, comme la géométrie et la forme des coupes et des fentes. Elles sont axées sur l’absorption des impacts de haut en bas et du talon à la pointe.

L’un des aspects qui définit le mieux la philosophie et l’esthétique de la marque française est la largeur de la semelle intermédiaire dans la zone arrière. Le talon a une base large qui augmente l’amortissement, ce qui sera apprécié par les coureurs qui atterrissent sur cette zone. Très apprécié. 

Ce modèle possède une semelle en EVA très légère de 3 mm d’épaisseur, collée à la semelle dure de la chaussure. Grâce à cette épaisseur, si vous êtes de ceux qui utilisent des modèles personnalisés, vous pouvez placer votre semelle par-dessus sans affecter l’espace intérieur.  

Semelle

L’une des principales nouveautés de cette troisième édition de la Rincon est l’intégration d’une nouvelle protection de semelle qui garantira une plus grande durabilité par rapport à son prédécesseur. Ainsi, nous pouvons voir comment l’ensemble de l’avant-pied est protégé par un morceau de caoutchouc légèrement plus dur en plus de la zone du talon, favorisant la longévité de la mousse dans la zone qui subit le plus d’usure.

La semelle des nouvelles Hoka One One Rincon 3 est minimale et n’intègre pas de plaque uniforme en blown rubber sur toute la surface, mais dans certaines zones. Cela a des effets à la fois positifs et négatifs. Le point négatif est que l’usure de la semelle intermédiaire en mousse CMEVA est plus importante dans les zones où elle n’est pas recouverte. Du côté positif, le poids de l’ensemble a été réduit en utilisant moins de matériaux.

Combien de kilomètres durera la semelle ? Cela dépend du rythme, de la surface, de la météo, des caractéristiques du coureur, etc. Mais disons qu’elle se situe dans la moyenne pour une chaussure avec ces caractéristiques : entre 650 et 750 kilomètres. 

À l’essai

Lorsque nous enfilons les Hoka One One Rincon 3, la première chose que nous remarquons est l’agréable sensation, le soutien maximal ainsi que la forme très confortable, aux dimensions normales (dans les paramètres actuels) et avec une pointe étroite, restant fidèle aux versions précédentes du modèle. Dans notre cas, nous avons un pied étroit et nous n’avons souffert d’aucune gêne ni d’aucun frottement lors des différentes sorties que nous avons effectuées.

Sur la partie inférieure, la voûte plantaire est modérément incurvée et n’est pas gênante malgré une voûte peu prononcée. 

Nous avons serré les lacets, qui sont plats et quelque peu élastiques pour un ajustement précis sans points de pression excessifs, et let’s go ! La tige est très confortable et agréable au toucher, ainsi que respirante, ce qui ne vous empêchera pas de continuer à courir malgré des températures élevées. On remarque également son excellent amorti, bien qu’au début il puisse sembler un peu « différent » si nous atterrissons sur le talon, car cette zone a une forme un peu carrée qui génèrera une transition moins fluide mais tout aussi réactive. 

Le toucher est agréable, avec une dureté moyenne mais sans une réponse très marquée, car la CMEVA n’est pas une mousse avec laquelle on peut obtenir un grand transfert d’énergie. C’est une chaussure conçue pour ce qu’elle est : pour les coureurs qui veulent accumuler les kilomètres sans se ressentir de gêne. Ni dans les pieds, ni dans les articulations. Mais ne vous méprenez pas, vous pouvez aussi aller très vite. 

En termes de cycle de foulée, les Hoka One One Rincon 3 excellent si notre premier contact avec le sol se fait au niveau de la zone médio-pied/arrière-pied, où l’on obtient plus de fluidité grâce à l’amorti qui fonctionne généralement bien grâce à la large semelle intermédiaire.   

Enfin, la semelle. On ne peut pas dire grand-chose d’une semelle avec peu de caoutchouc. Mais tout ce que nous pouvons dire, c’est que notre feeling sur le terrain a été très positif. Nous sentons bien ce sur quoi nous marchons et nous en sommes reconnaissants. Nous n’avons pas eu d’imprévus ni de sensations glissantes, le caoutchouc adhère bien et la traction est excellente.

Conclusions

Chez Hoka One One, ils savaient que les Rincon avaient besoin de peu de changement. Et peu de changements ont été apportés. Le coureur qui utilise ces chaussures et qui pense s’acheter cette troisième édition veut garder toutes les bonnes caractéristiques des Rincon 2 et juste avoir un nouveau style pour rendre ce modèle à nouveau attractif, et qui veut continuer avec cette série.

Hoka a voulu conserver l’essence si spéciale de ce modèle. Il n’a subi qu’un lifting pour être encore plus confortable, grâce à un rembourrage interne de meilleure qualité, des couleurs très attrayantes et attractives et une durabilité accrue de la semelle. Ainsi, les Hoka One One Rincon 3 se retrouvent une fois de plus sur la liste de tout coureur à la recherche d’un modèle polyvalent pour courir sur route.

À qui sont-elles destinées ?

Les Hoka One One Rincon 3 sont destinées aux coureurs qui cherchent à améliorer leur record personnel sur des distances allant du semi-marathon au marathon. Ce sont des chaussures très légères mais en même temps très bien amorties grâce à la mousse souple de la semelle intermédiaire, afin que les articulations ainsi que les chevilles et les genoux ne souffrent pas du contact répétitif avec le sol. 

Ainsi, nous pouvons dire que les Rincon 3 conviennent parfaitement aux coureurs pesant plus de 65 kg, avec un pas neutre, des allures comprises entre 3’45″/km et 4’30″/km, qui recherchent un amortissement élevé, un poids très léger et un design attrayant. 

Pour

Ajustement

Soutien

Légèreté

Contre

Dimensions

Durabilité de la semelle intermédiaire

Fiche technique

Marque 

Hoka One One

Modèle 

Rincon 3

Système d’ajustement

Lacets

Tige 

Engineered Mesh

Semelle intermédiaire

CMEVA

Semelle 

Caoutchouc

Drop 

5mm -27mm pointe et 32mm talon-

Tailles disponibles 

Du 40 au 50

Poids

210g

Prix 

120.00 €

Couleurs disponibles 

Orange/turquoise/rouge

Noir/ blanc

Vert menthe/gris/bleu

Bleu marine/bleu ciel/rouge

En savoir plus ici

Résumé
Nom de l'article
Test: Chaussures Hoka One One Rincon 3
Description
Chaussures Hoka One One Rincon 3 La marque Hoka One One a revisité l'un de ses meilleurs modèles de running sur route. Nous parlons des Rincon, qui en sont déjà à leur troisième édition. Il s’agit d’une chaussure très polyva …
Auteur
DeporVillage
Nom de l'éditeur
DeporVillage
Logo de l'éditeur
Test: Chaussures Hoka One One Rincon 3

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.