Test: Lunettes DPV Bora

La marque DPV dispose d’une large gamme de lunettes de cyclisme et de running, dont les Bora, le modèle testé dans cet article. Ces lunettes sont la proposition la plus aérodynamique et moderne de la marque pour les cyclistes, mais aussi pour ceux qui courent et qui recherchent à la fois protection et légèreté.

Ligne actuelle

Ces lunettes DPV Bora suivent la ligne actuelle des lunettes et des protections oculaires pour les sportifs outdoor. C’est-à-dire la tendance des lunettes avec de grands verres, de 6 cm de haut et jusqu’à 15 cm de large. En plus d’une question d’esthétique, ces lunettes à la taille généreuse remplissent trois fonctions vraiment importantes pour le sportif. D’une part, elles offrent une plus grande protection aux yeux contre la poussière ou tout autre élément, car elles couvrent l’utilisateur sur une plus grande surface. La deuxième exigence à laquelle elles répondent est qu’elles offrent un champ de vision beaucoup plus large que les lunettes du passé. La dernière et très importante, surtout pour le cyclisme sur route: elles offrent unemeilleure aérodynamique. Ces trois caractéristiques sont certains des meilleurs arguments de ces DPV Bora. C’est une paire de lunettes avec un écran large, des formes carrées avec une monture fermée construite dans l’un des matériaux les plus utilisés et les plus reconnus dans le secteur, le Grilamid TR90.

À propos de la technologie

Les DPV Bora ont une monture noir mat construite comme mentionné ci-dessus, en Nylon Grilamid TR90. Une monture qui offre la bonne dose de flexibilité et qui, selon nous, s’adapte à tous les visages. Les verres, qui se déclinent en plusieurs teintes, offrent tous une protection contre les rayons UV et sont dotés d’un pont nasal en Thermolast hypoallergénique, le matériau utilisé pour fabriquer les ponts nasaux de la plupart des lunettes haut de gamme du marché, qui, bien qu’ils fassent leur travail en maintenant les lunettes en place, sont imperceptibles au toucher.

Plusieurs options

Ces lunettes DPV sont disponibles en cinq couleurs ou teintes de verres différentes. Photochromiques, c’est-à-dire avec des verres dont la teinte varie, s’assombrissant ou s’éclaircissant en fonction de la lumière ambiante, puis quatre options de verres de couleur permanente.

Les verres photochromiques permettent une transmission de la lumière de 8 à 80 %, une fourchette très large. En fait, c’est la meilleure option si vous devez faire du vélo ou courir dans des zones où la luminosité est variable. C’est-à-dire aux premières ou dernières heures du jour, ou dans des zones où vous alternez entre des espaces ouverts et d’autres plus couverts comme la forêt, où il y a beaucoup d’ombre et peu de lumière. En fonction de ces conditions changeantes, le verre photochromique s’assombrit (lorsqu’il y a beaucoup de lumière) ou s’éclaircit (lorsqu’il y a peu de lumière ambiante). La transmission est très rapide, à tel point que vous ne la remarquez jamais. Les lunettes offrent à tout moment la quantité de filtre et de transmission de lumière dont vous avez besoin.

Les autres verres, bleu, noir et rouge, ont une transmission de lumière beaucoup plus limitée, allant de 8 à 18%. Ils laissent passer beaucoup moins de lumière car ils sont conçus pour être utilisés exclusivement dans des conditions très lumineuses, comme les jours ensoleillés pendant les sorties sur route ou les triathlons.

La vision avec ces verres, que nous avons également testés, est optimale, également en termes de contraste et d’élimination des reflets de toutes sortes.

Sensations

Ces lunettes DPV Bora nous ont surpris par leur qualité générale et leur prix. La qualité et les performances des verres sont remarquables. Elles sont confortables grâce à la bonne tenue de la monture en Grilamid TR90, mais aussi à leur légèreté. Les Bora que nous avons testées ne pèsent que 37g. Vous n’aurez pas l’impression de porter des lunettes, ou uniquement puisque les couleurs perçues sont différentes. Un autre aspect très positif à souligner est le large champ de vision que permet le verre oversize. Il est très appréciable de ne pas avoir la monture des lunettes dans son champ de vision, surtout lorsqu’on pratique des activités comme le VTT, où les descentes techniques et les parcours sinueux nécessitent une certaine vision périphérique pour anticiper certaines situations et obstacles.

Pour

Rapport qualité-prix

Design avant-gardiste

Légèreté et confort sur le visage

Grande protection

Contre

Impossibilité de proposer une monture (monture fermée) avec plusieurs verres inclus.

Fiche technique

Marque

DPV

Modèle

Bora

Description

Lunettes à monture fermée. Grand verre filtrant de catégorie 3, mesurant 6 x 16,5 cm Matériau de la monture Nylon Grilamid TR90. Pont nasal hypoallergénique.

Inclus à l’achat

Un étui en microfibres et une boîte.

Options

Avec verre photochromique, verre foncé bleuté, noir ou orange

Poids

37 g

Plus d’informations ici

Résumé
Nom de l'article
Test: Lunettes DPV Bora
Description
Test: Lunettes DPV Bora La marque DPV dispose d’une large gamme de lunettes de cyclisme et de running, dont les Bora, le modèle testé dans cet article. Ces lunettes sont la proposition la plus aérodynamique et moderne de la marque …
Auteur
DeporVillage
Nom de l'éditeur
DeporVillage
Logo de l'éditeur
Test: Lunettes DPV Bora

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.