Yoga et pilates pour les coureurs : les bienfaits

La course, c’est bien, c’est un sport qui prévient de nombreuses maladies respiratoires et cardiovasculaires, mais lorsque cela devient une véritable passion et que l’on court plusieurs fois par semaine sur plus de kilomètres, il vaut mieux l’intégrer à d’autres disciplines qui détendent et renforcent les muscles.

Pour un coureur, la course à pied comporte des risques : il peut facilement se blesses aux os et aux tendons à cause de tensions constantes et la masse musculaire peut être réduite et ainsi causer un problème de performance car le corps devient mince mais pas très tonique.

Le yoga et le pilates sont deux excellentes disciplines pour le coureur et pour ceux qui pratiquent des activités d’endurance.

LE PILATES POUR LE COUREUR

La course à pied exige un dos et des abdominaux forts, une excellente flexibilité, un bon équilibre, de la coordination et une bonne posture.

Avec le PILATES, la musculature profonde se développe, ce qui permet de stabiliser les articulations. En renforçant la « POWER HOUSE » – c’est ce que l’inventeur du Pilates appelait le groupe des muscles abdominaux, des érecteurs de colonne vertébrale, de la base pelvienne, du diaphragme, des adducteurs et des fesses qui maintiennent la position correcte du bassin et l’alignement du dos – les membres inférieurs peuvent être mieux contrôlés et la course peut être optimisée. Cela permet aussi d’éviter les traumatismes. Cela améliorera également votre posture.

De plus, en course à pied, en raison de la répétition prolongée du même mouvement et du faible étirement, il y a un risque de limiter l’élasticité des muscles, générant ainsi souvent des douleurs musculaires. Les muscles sont « élastiques » car leur capacité d’allongement est moindre avec un entraînement régulier, mais à long terme, ils peuvent « se déchirer ».

YOGA POUR LE COUREUR

Le yoga est aussi une discipline parfaite à associer à des activités aérobiques comme la course à pied.

C’est une activité qui implique le corps et l’esprit, visant à améliorer la posture, l’élasticité musculaire et à transmettre la relaxation psychophysique. En yoga, en plus du maintien des positions (ASANA), la respiration est importante, une pratique très utile dans les moments de tension pendant la course, où la respiration est raccourcie et les muscles se contractent. En outre, les exercices d’étirement, de respiration et le stretching améliorent la posture. Achetez un tapis de yoga comme celui de Nike.

Trouvez les meilleurs produits de running sur Deporvillage

Karen Pozzi

Summary
Yoga et pilates pour les coureurs
Article Name
Yoga et pilates pour les coureurs
Description
Le yoga et le pilates sont deux excellentes disciplines pour le coureur et pour ceux qui pratiquent des activités d'endurance.
Author
Publisher Name
Deporvillage Magazine
Publisher Logo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here